Turquie : Une faute stupéfiante fait jaser

Turquie : Une faute stupéfiante fait jaser©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, Media365 : publié le lundi 15 mars 2021 à 11h35

La rencontre de la 30eme journée du championnat de Turquie entre Gaziantep et Denizlispor a été traversée dimanche par un geste digne d'un film de kung-fu.



Après 30 journées et quelques rencontres en moins à disputer encore par toutes les équipes, le championnat de Turquie est actuellement dominé par Besiktas qui affiche deux points de plus que Galatasaray avec aussi un match en plus. Fenerbahçe est 3eme à 5 longueurs, Trabzonspor 4eme à 11 points et Alanyaspor apparait à la 5eme place. Le club de Gaziantep est, lui, 7eme, après son match remporté dimanche contre Denizlispor (2-0).

Özer Özdemir a craqué et vite compris

Une rencontre qui a fait beaucoup parler ces dernières heures. Elle a en effet été émaillée de deux actions incroyables dont les réseaux sociaux se sont « régalés ». Le match venait de reprendre, on jouait depuis 50 minutes quand une action rarement vue sur un terrain, en tout cas à ce niveau, s'est déroulée. Sur un ballon aérien convoité par le défenseur Junior Maranhao de Gaziantep, Özer Özdemir a déboulé la jambe droite en l'air, très en l'air, et a assené un coup de pied terrible à hauteur de la tête de son adversaire brésilien.


Un coup à hauteur de la tête !

Le joueur turc de Denizlispor a évidemment raté le ballon mais pas la tête de Junior Maranhao, et a rapidement compris la dangerosité de son geste. Et c'est sans surprise que l'arbitre de la rencontre lui a sorti un carton rouge inévitable après ce véritable coup de pied digne d'un geste de kung-fu. Özdemir s'est excusé et a pris des nouvelles de son adversaire touché et assommé au sol. Il lui a donné une accolade à sa sortie et heureusement, le défenseur brésilien de Gaziantep a pu reprendre le cours normal de la rencontre.


C'est ensuite le gardien de Denizlispor, Cenk Gönen, qui s'est rendu coupable d'un vilain geste un peu plus tard en réalisant une sortie saignante le poing droit en avant vers le visage du numéro 10 adverse, Muhammet Demir, au sein de la surface de réparation. Pas de blessure là encore heureusement. Dans le temps additionnel, l'arbitre a sifflé un inéluctable penalty, transformé ensuite par Demir.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.