Turquie : 29 morts dans un double attentat près du stade de Besiktas

Turquie : 29 morts dans un double attentat près du stade de Besiktas©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 11 décembre 2016 à 07h25

Une voiture piégée a explosé aux abords du stade de Besiktas après le match contre Bursaspor samedi dans une attaque ciblée contre les forces de police, d'après les premiers éléments. Des médias turcs font état d'un bilan de treize morts.



Le football n'échappe pas à l'horreur. La sortie du match entre Besiktas et Bursaspor samedi dans le championnat de Turquie (2-1) a viré au drame à Istanbul. Vers 22h30 heure locale (20h30 à Paris), une voituré piégée a explosé aux abords de la Vodafone Arena au moment de la sortie des spectateurs. La majeure partie des supporters avaient quitté la zone au moment des faits. Süleyman Soylu, qui a précisé que deux explosions avaient retenti, a établi un premier bilan d'une vingtaine de policiers blessés. Mais ce dimanche matin, le ministère de l'Intérieur fait état d'un bilan très lourd, notamment chez les forces de l'ordre : 29 personnes (dont 27 policiers) auraient été tuées selon les derniers chiffres et 166 blessés. L'attaque n'a toujours pas été revendiquée alors que la capitale turque fait face à une série d'attentats meurtriers depuis près d'un an et demi. La plupart perpétrés par des militants kurdes et l'Etat islamique.
Erdogan : « La manifestation la plus hideuse du terrorisme »
Dans un communiqué, le Besiktas a immédiatement dénoncé un acte commis par des « terroristes qui ne connaissent pas de limites dans les attaques lâches ». Le ministre des transports turc, Ahmet Arslan, a emboîté le pas au club stambouliote via son compte Twitter. Le match entre Besiktas et Bursaspor était probablement une occasion pour causer le plus de dégâts possible. Aucun groupe n'a encore revendiqué ce qui s'apparente à un attentat. Des témoins ont aussi entendu des coups de feu après l'attaque. La Turquie est la cible de nombreux attentats terroristes depuis le début de l'année. Le président turc n'a pas tardé pour réagir également. « Nous avons assisté, ce soir à Istanbul,  la manifestation la plus hideuse du terrorisme », a déploré Recep Erdogan dans un communiqué. Une autre détonation, celle d'un kamikaze vraisemblablement, a été signalé prs du Parc de Macka, l'un des quartiers les plus fréquentés de la ville.
 
2 commentaires - Turquie : 29 morts dans un double attentat près du stade de Besiktas
  • Juste au moment où Erdogan demande les pleins pouvoirs ! Tiens donc ! Encore un coup de sa mafia de services secrets, à ses ordres ? Ceux-là ont été bien formés par la CIA. La dictature est instaurée et la violence va continuer de plus belle. La Turquie se protégeant sous le parapluie de l'OTAN, personne ne dit rien ! D'où l'importance d'en finir avec cet OTAN aux mains d'extrémistes ! Insupportable !
    On en est à espérer que Trump arrête ce carnage, tellement il n'y a plus de dirigeants en France pour défendre le pays et ses valeurs ! Pourtant une chose est sûre, les Kurdes et les arméniens des territoires occupés par les Turcs se font massacrer, et Erdogan met en place une véritable dictature islamiste. Que fait la France ?

    Doit-on voter Trump aux prochaines élections françaises?
    Sincèrement,on croyait qu'il s’appelait LR de con ,depuis!

  • Une action terroriste ce la ne se pardonne pas , c'est ignoble
    mais dans cet Etat , quel est l'Homme qui alimente toutes les rancoeurs
    et réclame des droits que la Constitution ne lui permet pas à l'heure actuelle de mettre en application ?
    Des droits tels qu'il les voudrait alors qu'il use largement de son pouvoir

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]