Togo : Koudagba, l’espoir foudroyé

Togo : Koudagba, l’espoir foudroyé©Media365

Rédaction , publié le jeudi 25 juin 2020 à 11h40

Le monde du football africain en général et togolais en particulier pleure un talent. Edem Kossi Koudagba a rendu l'âme jeudi dernier suite à une crise de malaria. Hommage à l'attaquant, qui sera enterré samedi.

Âgé de 25 ans et prédestiné à une belle carrière de footballeur professionnel, Edem Kossi Koudagba n'ira malheureusement pas plus loin. Le jeune attaquant est décédé jeudi dernier suite à une crise de malaria. Sociétaire de l'Association sportive des chauffeurs de la Kozah (ASCK) dans le Nord Togo, il ne tarissait jamais de génie pour donner plus que le meilleur de lui-même à son club. Partout sur son passage, le désormais feu Edem Kossi Koudagba n'a jamais manqué de trouver le chemin des filets. Ses deux saisons consécutives passées avec le club des chauffeurs du Nord Togo en disent long. Mais avant de confirmer avec l'ASCK, l'homme s'était fait connaître sous la tunique de l'Espoir de Zio, en deuxième division, lors de la saison 2016-2017.

Le héros de l'ASCK

Il est à rappeler ici que Edem Kossi Koudagba fut l'un des artisans de la montée de ladite formation. Après avoir longtemps convaincu au pays, il a nourri le rêve de s'expatrier pour découvrir d'autres réalités, le Maghreb était sa destination qui s'offrait à lui à l'époque. Mais malheureusement, ce transfert à l'US Tataouine, en Tunisie, n'a pu aboutir et le joueur ne s'était jamais découragé. L'attaquant était conscient qu'un jour, son tour de voyager viendrait. Une fois de retour au pays, il pesa de tout son poids dans le sacre final de son club, l'ASCK, qui fut champion du Togo la saison dernière.

Le fer de lance des Éperviers locaux

Ses qualités ne pouvant laisser personne indifférent, encore moins le sélectionneur des Éperviers locaux, Jean-Paul Abalo, qui l'appela en équipe nationale pour la campagne éliminatoire du CHAN 2020. Là encore, Edem Kossi Koudagba s'imposa et participera à la première qualification de son pays pour ce tournoi réservé aux joueurs locaux. Au sprint final, les Togolais étaient venus à bout des Nigérians. Un malheur n'arrivant jamais seul, Edem Kossi Koudagba ne disputera pas le CHAN, reporté en raison du Covid-19 et le comble, il n'aura plus le plaisir de vivre sa passion de footballeur professionnel. Le natif de Davié part, plongeant le monde du football dans l'émoi et la consternation. Samedi 27 juin 2020, il sera conduit dans sa dernière demeure dans son Davié natal (30 km de Lomé) après la veillée de prières qui aura lieu vendredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.