Shearer s'interroge sur le lien entre le jeu de tête et certaines maladies

Shearer s'interroge sur le lien entre le jeu de tête et certaines maladies©Media365

Rédaction , publié le mercredi 08 novembre 2017 à 17h58

Dans des propos accordés au Daily Mirror, Alan Shearer s'interroge sur le lien entre le jeu de tête et certaines maladies mentales.

Attaquant de l'équipe nationale anglaise et idole du club de Newcastle, où il a évolué durant plus de dix ans, Alan Shearer a connu une carrière faste. Dans des propos accordés au Daily Mirror, l'Anglais s'interroge sur les liens entre la pratique du football et certaines maladies du cerveau après avoir effectué récemment des examens médicaux : «Les résultats des examens sont plutôt angoissants. J'ai une mémoire effroyable, je ne sais pas si c'est parce que je n'écoute pas, mais j'ai vraiment une mémoire très faible (...) Quand vous devenez joueur de foot professionnel, vous vous attendez, plus tard dans votre vie, à avoir les problèmes de dos, genou ou cheville que je rencontre. Mais jamais je n'ai pensé que le football pouvait être lié à des maladies du cerveau.»

"Pour chaque but que j'ai marqué de la tête, j'en ai réalisé mille à l'entraînement"

Shearer estime que ses nombreuses têtes effectuées durant sa carrière pourraient être la cause de ses problèmes : «Pour chaque but que j'ai marqué de la tête, j'en ai réalisé mille à l'entraînement. Cela me met donc en danger s'il y a un lien.» «C'est un sport dur, c'est un sport brillant, mais il faut être certain que ce n'est pas un jeu qui tue», va même jusqu'à déclarer celui a également évolué sous les maillots de Southampton et Blackburn. En février, une étude de l'University College London Hospital et de l'Hopital national de neurologie et neuro-chirurgie avait montré que le risque de contracter une maladie pouvant entraîner une démence était plus élevé chez les footballeurs, venant confirmer une précédente étude écossaise sur le sujet.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU