Sepp Blatter victime d'un complot ?

Sepp Blatter victime d'un complot ?©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 01 juin 2020 à 16h45

L'ancien président de la FIFA Sepp Blatter s'en est pris à la justice américaine et à son successeur Gianni Infantino, s'estimant victime d'un complot.

5 ans après, la rancœur est toujours palpable. Sepp Blatter, 84 ans, réaffirme ses accusations envers la justice américaine et le montage d'un complot contre sa personne lors d'un long entretien avec Keystone-ATS. « Ils ont dit : "La tête doit tomber !" J'ai remis mon mandat et soudain, la FIFA n'était plus considérée comme une organisation mafieuse, mais comme une victime ». Le Suisse démontre que sa démission du 2 juin 2015 s'explique par la pression mise sur ses épaules par les enquêteurs américains, peu de temps après sa réélection à la tête de l'instance. Suspendu par la commission d'éthique de la FIFA, ce dernier clamait à l'époque qu'il n'avait pas démissionné. Des propos désormais éclairés.

Infantino au cœur du complot ?

L'ancien président de la FIFA dénonce aussi l'attitude de son successeur, Giani Infantino. Coupable pour lui de faire du football une « énorme machine à sous » par le lancement de Coupes du Monde élargies, il va plus loin : « Il semble qu'Infantino essayait de s'ouvrir la voie vers la présidence» avec l'aide des autorités suisses. Sepp Blatter est amer, et conclura en désignant son homologue comme « mégalomane ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.