Selon une étude, peu de risques de transmission du Covid-19 par le football

Selon une étude, peu de risques de transmission du Covid-19 par le football©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 31 mai 2020 à 15h36

A quel point les joueurs de football sont-ils susceptibles de se transmettre le Covid-19 ? Une étude néerlandaise a tenté d'y répondre. D'après elle, les contacts entre footballeurs ne sont pas si nombreux qu'on le pense.



L'Allemagne et bientôt l'Italie, l'Espagne et l'Angleterre ont-il eu raison d'autoriser la reprise du football ? Beaucoup de monde se pose cette question. Et pour l'instant, le recul n'est pas suffisant pour avoir des réponses. Une étude néerlandaise a quand même essayé d'y répondre. Et son verdict a de quoi surprendre. D'après la société Inmotio, le football n'est pas un sport dangereux en ces temps de pandémie. Les contacts n'y seraient que très rares d'après l'entreprise spécialisée dans l'analyse de la performance sportive.

482 matchs joués dans le championnat néerlandais ces deux dernières saisons ont été étudiés. Et les situations où deux joueurs sont à moins d'un mètre pendant plus de 30 secondes consécutives y sont extrêmement rares. Elles se produiraient dans seulement 0,2% des matchs. Et ce chiffre pourrait encore diminuer avec un minimum d'impact sur le jeu. "La plupart des regroupements ont lieu sur des coups de pied arrêtés, des décisions arbitrales, des célébrations de but ou des blessures. Ces événements à risques pourraient être supprimés ou réduits avec un guide des pratiques à suivre." a expliqué Vincent van Renesse, le PDG de l'entreprise Inmotio. Pour rendre le football encore plus sûr, une limite de temps pour tirer les corners ou des célébrations de buts aménagées pourraient être instaurées

Le risque de transmission du Covid-19 entre les joueurs serait donc très faible. En se basant sur le résultat de cette étude, Edwin Goedhart, le médecin de la fédération néerlandaise a fait un constat tranché lors d'une intervention sur Fox Sport. "Nous pouvons monter sur le terrain sans prendre de risque. Le football n'est pas un sport dangereux, même en période de coronavirus". Une annonce qui pourrait rassurer les fédérations qui ont déjà annoncé la reprise des championnats.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.