Santos : Condamné pour viol, Robinho s'en va

Santos : Condamné pour viol, Robinho s'en va©Media365
A lire aussi

Paul Rouget : publié le samedi 17 octobre 2020 à 13h02

Le club de Santos et Robinho ont mis d'un "commun accord" fin au contrat de l'attaquant brésilien de 36 ans, condamné pour un viol collectif en Italie et qui veut prouver son innocence. 

 

La quatrième expérience de Robinho à Santos a vite tourné court. Le 10 octobre, il annonçait son retour dans le club de ses débuts, où il a commencé sa carrière en 2002 avant d'y retourner une première fois en prêt (de Manchester City) en 2010 puis une deuxième, cette fois prêté par l'AC Milan, en 2014-2015. Moins d'une semaine après la signature de ce contrat de cinq mois, l'attaquant brésilien, sans avoir disputé le moindre match, n'est plus sous contrat avec les Peixe, qui ont annoncé la nouvelle vendredi soir sur Twitter. "Santos et Robinho ont décidé, d'un commun accord, de suspendre la validité du contrat signé le 10 octobre afin que le joueur puisse se concentrer exclusivement sur sa défense dans le processus en cours en Italie", a communiqué le club brésilien sur Twitter. Condamné par contumace à neuf ans de prison par un tribunal italien pour un viol collectif commis en 2013, alors qu'il évoluait au Milan, Robinho a toujours clamé son innocence et fait appel de cette décision de justice. 

"Je vais prouver mon innocence"

"Avec beaucoup de tristesse dans mon cœur, je vous annonce que j'ai pris la décision avec le président de suspendre mon contrat en ce moment troublé de ma vie. Mon objectif a toujours été d'aider le club de Santos. Et si je suis un problème pour le club, c'est mieux que je parte et que je me concentre sur mes problèmes personnels. Aux fans de Santos, et à ceux qui m'aiment, je vais prouver mon innocence", a déclaré dans une vidéo publiée sur Instagram l'attaquant de 36 ans. Les sponsors de Santos s'étaient émus de cette signature de Robinho. Et l'entreprise Orthopride a notamment annoncé mercredi qu'elle mettait unilatéralement fin à son partenariat avec le club brésilien, "par respect pour les femmes", après avoir appris l'arrivée de Robinho sur les réseaux sociaux. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.