Rummenigge demande plus de fermeté sur le fair-play financier

Rummenigge demande plus de fermeté sur le fair-play financier©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 08 mars 2018 à 17h23

Dans une interview accordée à GQ, Karl-Heinz Rummenigge appelle l'UEFA à faire respecter plus fermement les sanctions liées au fair-play financier.

Ces derniers mois, Karl-Heinz Rummenigge a multiplié les sorties médiatiques pour pointer du doigt les nouvelles puissances économiques comme le PSG ou Manchester City qui, selon lui, ne respectent pas les mêmes règles que les clubs historiques du vieux continent. Dans une interview accordée au magazine GQ, le président du Bayern Munich a pris cette fois-ci le soin de ne mentionner aucun club mais appelle à plus de fermeté de la part de l'UEFA concernant l'application du fair-play financier. "L'UEFA doit réussir à moderniser le fair-play financier, a expliqué le dirigeant allemand. C'était un bon outil de contrôle financier qu'on avait inventé. On aurait dû l'appliquer strictement et rigoureusement. Strictement et rigoureusement signifie: quiconque le viole ou commence à le contourner, je dis cela très fermement, doit se faire taper sur les doigts.""Un fair-play financier 2.0"Dans un souci d'efficacité, Rummenigge estime que le système doit être repensé : "L'UEFA (...) n'a tout simplement pas eu le courage d'agir de manière cohérente. C'est pourquoi il faudrait maintenant mettre en place un fair-play financier 2.0, qui ne définisse pas seulement clairement les interdictions, mais également les sanctions associées." Le dirigeant bavarois, visiblement très déterminé, en appel également aux instances européennes pour que les règles soient appliquées : "La politique européenne doit aider le football, pour verrouiller politiquement et juridiquement le devoir de tous les clubs de respecter les règles économiques, et les sanctions en cas d'infraction."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.