Raja Casablanca : Jamal Sellami prend la place de Patrice Carteron

Raja Casablanca : Jamal Sellami prend la place de Patrice Carteron©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le lundi 11 novembre 2019 à 19h35

Remercié pour cause de mauvais résultats, Patrice Carteron est remplacé par Jamal Sellami, ex-sélectionneur des Lions de l'Atlas A', vainqueurs du CHAN 2018, au poste d'entraîneur du Raja Casablanca.

Patrice Carteron n'est plus l'entraîneur du Raja Casablanca. Suite à une série de mauvais résultats en Botola, dont une dernière défaite de trop encaissée samedi sur le terrain de Youssoufia Berrechid (3-2), le technicien français et le club marocain ont décidé de se séparer. Le communiqué publié par la formation rajaouie fait état d'un accord à l'amiable pour rompre le contrat qui liait les deux parties. « Le Raja remercie l'entraîneur pour les services rendus au club et lui souhaite bonne chance pour la suite de sa carrière », peut-on encore lire. Selon le quotidien Al-Akhbar du 12 novembre, le Raja Casablanca devrait encore la somme 1,2 million de dirhams (soit environ 112.000 euros) à Patrice Carteron, ce qui représente trois mois de salaires de l'ancien entraîneur de Dijon, qui doit également toucher les primes des matchs disputés par le Raja depuis le début de la saison, estimées à 180.000 dirhams (environ 17.000 euros).



Dans la foulée, le Raja Casablanca a annoncé la nomination du successeur de Patrice Carteron. Il s'agit de Jamal Sellami, annoncé avec insistance depuis la veille par divers médias marocains. Âgé de 49 ans, l'ancien joueur maison avait occupé ces trois dernières années les fonctions de sélectionneur de l'équipe nationale locale (A'), l'emmenant jusqu'à la victoire lors du CHAN 2018 disputé à domicile, avant sa récente éviction par le nouveau directeur technique national, Osian Roberts. Engagé jusqu'à la fin de la saison sportive 2021, l'ex-international sera assisté par son homologue Youssef Safri (42 ans). Ce dernier reprendra ainsi ses fonctions d'entraîneur-adjoint qu'il avait quittées l'été dernier, quelques mois après l'arrivée de Patrice Carteron aux commandes.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.