Qualifs CDM 2018 (Zone Afrique) : Le Burkina Faso menace de saisir le TAS

Qualifs CDM 2018 (Zone Afrique) : Le Burkina Faso menace de saisir le TAS©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le samedi 09 septembre 2017 à 11h35

Le Burkina Faso conteste la décision prise par la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud - Sénégal des éliminatoires du Mondial 2018 et menace de saisir le TAS.

La Fédération burkinabè de football (FBF) est vent debout contre la décision de la FIFA de faire rejouer la rencontre Afrique du Sud - Sénégal, comptant pour le groupe D des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, dans lequel figurent les Etalons. Outre le moment choisi pour rendre sa décision, l'instance dirigeante du football burkinabè dénonce ce qu'elle qualifie d'« excès de pouvoir » du Bureau des qualifications de la Coupe du Monde de la FIFA. Ce dernier est accusé d'avoir outre-passé son champ de compétence, quand la Commission de discipline aurait été plus qualifiée pour trancher.

UNE « VIOLATION » DES RÈGLEMENTS DE LA FIFA

Dans sa correspondance, la FBF pointe également une « violation des règlements de la FIFA », en l'occurrence le code disciplinaire de l'instance mondiale. Ce dernier, dans son article 31 bis, pose qu'un match ne peut être donné à rejouer que dans trois cas bien précis : impossibilité de débuter la partie, interruption en raison du comportement de l'une ou l'autre des deux équipes participantes ou cas de force majeure. Selon la Fédération burkinabè, une décision arbitrale n'entre dans aucune de ces trois catégories, fut-elle influencée par la volonté de manipuler le résultat du match. L'article 69 ne prévoit d'ailleurs pas la possibilité de rejouer un match dans une telle situation.

LE TAS BIENTÔT SAISI ?

En conclusion de son courrier paraphé par son secrétaire général adjoint, Boubacar Yago, la FBF en appelle directement au président de la FIFA, Gianni Infantino. Si la décision « illégale et entachée d'excès de pouvoir » du bureau des qualifications de la FIFA n'était pas infirmée, Ouagadougou prévient Zurich de la possibilité de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS). Le feuilleton à rebondissements du match Afrique du Sud-Sénégal n'en est donc pas à son dernier épisode. Loin de là.

 
0 commentaire - Qualifs CDM 2018 (Zone Afrique) : Le Burkina Faso menace de saisir le TAS
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]