Qualifs CDM 2018 - Algérie : Rabah Madjer ne manque pas d'air...

Qualifs CDM 2018 - Algérie : Rabah Madjer ne manque pas d'air...©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le mercredi 08 novembre 2017 à 16h46

Rabah Madjer, le sélectionneur de l'Algérie, n'a pas mâché ses mots au moment d'évoquer les prochaines échéances des Fennecs.

Droit dans ses bottes, et pétri de certitudes : ainsi est apparu Rabah Madjer, mercredi lors de son point de presse. Pas question pour le nouveau sélectionneur de l'Algérie de faire profil bas au moment de terminer la piteuse campagne des éliminatoires du Mondial 2018, vendredi à Constantine face au Nigeria. Quatrième technicien à diriger les Fennecs dans ces rencontres qualificatives (après Milovan Rajevac, Georges Leekens et Lucas Alcaraz), l'ancien Ballon d'Or africain n'est pas porté sur l'humilité, c'est le moins que l'on puisse dire. La double défaite face à la Zambie ? Un simple accident à en croire celui qui dirige une équipe qui n'a pris qu'un misérable point en cinq rencontres. « Si on rejoue un million de fois la Zambie, on gagne un million de fois parce que ce n'est pas une très grande équipe », assure Madjer, qui n'a visiblement pas regardé les derniers matchs des champions d'Afrique 2012. Le mois dernier, les Chipolopolo avaient posé de gros problèmes au Nigeria, qui n'avait débloqué la situation qu'en fin de match. Que feront les Fennecs face à ce même adversaire, déjà qualifié pour sa troisième phase finale de Coupe du Monde de rang ?

« MÊME MOI JE PEUX JOUER... »

Rabah Madjer n'a pas coupé aux questions sur ses choix, en premier lieu ceux d'écarter les cadres Raïs Mbolhi et Sofiane Feghouli. « Mbolhi et Feghouli sont des absents remarqués mais il manque aussi Ounas et Boudebouz. Feghouli n'est pas définitivement écarté, il y a des choix. Il y a urgence, deux matchs donc pas le temps de me déplacer et de choisir les joueurs », a dit le nouveau boss des Verts. Pour l'ancien joueur du FC Porto, il est urgent de redonner le goût de la victoire à des joueurs qui l'ont perdu. « L'équipe est en crise, les joueurs sont passés par une période difficile, on doit se remettre à gagner. On doit appeler les joueurs qu'il faut pour l'équipe nationale et surtout se remettre à gagner en Afrique ». Rabah Madjer ne s'en fait pas : le réservoir algérien est selon lui d'une telle richesse qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. « Tous les joueurs algériens savent jouer au ballon. Même moi avec un peu d'entraînement je peux jouer... L'équipe nationale est entre de bonnes mains. Les déstabilisations, les attaques contre ma personne ne nous atteignent pas. » Une telle assurance sera rapidement mise à l'épreuve des résultats.

 
1 commentaire - Qualifs CDM 2018 - Algérie : Rabah Madjer ne manque pas d'air...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]