Qatar : Xavi écope d'une amende pour non-respect des règles de précaution en pleine pandémie de coronavirus

Qatar : Xavi écope d'une amende pour non-respect des règles de précaution en pleine pandémie de coronavirus©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le vendredi 07 août 2020 à 10h00

Ce jeudi, la Fédération qatarie de football a annoncé que Xavi avait écopé d'une amende de 2300 euros après avoir enfreint les règles de précaution en pleine pandémie de coronavirus.

C'est ce qu'on appelle être pris la main dans le sac. En effet, ce jeudi, la Fédération qatarie de football (QFA) a annoncé que Xavi avait écopé d'une amende d'environ 2300 euros (soit 10 000 riyals). L'ancienne star du FC Barcelone est accusée de ne pas avoir respecté les règles de précaution imposées par le gouvernement local et actuellement en vigueur pendant cette pandémie de coronavirus, qui continue d'ailleurs encore aujourd'hui de sévir à travers le monde. Outre cet argent à payer, l'actuel entraîneur d'Al Sadd, et ce depuis 2019, a aussi reçu un avertissement officiel de la part de la Ligue. Dans son communiqué, la QFA indique ainsi notamment que cette sanction résulte donc du « non-respect des protocoles de sécurité du ministère de la Santé publique, y compris la violation d'une promesse de quarantaine à domicile signée par (Xavi). »

Xavi assure s'être remis du coronavirus

Pour rappel, l'ancien milieu relayeur, aujourd'hui âgé de 40 ans, n'avait pas été épargné par le Covid-19, et avait même subi un test positif à ce nouveau coronavirus tout récemment. Toutefois, le 29 juillet dernier, via son compte Instagram officiel, Xavi avait alors assuré en être totalement remis. Arrivé en tant que joueur du côté du club d'Al Sadd au Qatar en 2015, il y avait alors même disputé son 1000eme match chez les professionnels. C'était alors le 2 octobre 2018. Finalement, le 2 mai 2019, la légende espagnole du ballon rond a annoncé mettre un terme à sa carrière de footballeur pour devenir donc ainsi, dans la foulée, entraîneur de cette même formation. Le 5 juillet dernier, le natif de Terrassa a même prolongé son bail d'une année supplémentaire. Toutefois, il posséderait, dans ce nouveau contrat, une option de résiliation dans une situation bien précise. En effet, si le FC Barcelone souhaite faire de lui l'entraîneur de son équipe première, alors Xavi pourra rompre son contrat avec Al Sadd.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.