Portugal : Quand les joueurs d'Aves décident de faire grève au début de leur match

Portugal : Quand les joueurs d'Aves décident de faire grève au début de leur match©Media365

Marie Mahé, Media365 : publié le mercredi 22 juillet 2020 à 09h20

Ce mardi contre le Benfica, Aves a décidé de faire grève et de rester statique durant la première minute de jeu. En effet, les joueurs du club ne sont plus payés depuis janvier dernier.

Ils avaient besoin de se faire entendre par un geste particulièrement fort. Au Portugal, les joueurs du club d'Aves ont décidé de faire grève lors de leur match contre le Benfica Lisbonne, ce mardi. Pour cela, ils n'ont tout simplement pas disputé la première minute de la rencontre. La raison ? Ces footballeurs ne sont tout simplement plus payés, et ce depuis de nombreux mois désormais. C'est ainsi que lors du coup d'envoi de cette fameuse rencontre, les onze acteurs de la formation sont tout simplement restés statiques, sans oublier également les joueurs présents sur le banc à ce moment-là, qui en ont ainsi fait de même, en restant debout, ensemble, près de la ligne de touche. En face, par respect pour cette action, les joueurs lisboètes n'ont pas attaqué leurs adversaires d'un soir, se contentant alors de faire tourner le ballon dans leur propre camp, durant cette première minute de jeu.

Des problèmes liés à la pandémie de coronavirus ?

Un geste fort donc, qui reflète parfaitement la situation actuelle du club et le ras-le-bol général de la part de tous les acteurs de cette formation de Liga Nos, en proie à une véritable crise depuis désormais de longues semaines. Dernière du classement, la formation d'Aves sait déjà qu'elle évoluera à l'échelon inférieur la saison prochaine. Ce dimanche, l'actionnaire du club, à savoir Estrela Costa, avait confié qu'elle ne pouvait pas jouer contre Benfica, à cause de l'annulation de l'assurance contre les accidents du travail. Le club d'Aves est détenu par Wei Zhao, alors que les joueurs attendent leur salaire depuis janvier dernier. Pour tenter de justifier un tel retard, l'actionnaire chinois explique qu'il s'agit de problèmes dus à la fermeture des banques chinoises, en raison de la pandémie de coronavirus. C'est ainsi que début avril, certains joueurs avaient déjà décidé de rompre leur contrat, comme le gardien français Quentin Beunardeau. Reste désormais à savoir quel sera l'avenir de ce club, à plus ou moins long terme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.