Portugal : Le match de Belenenses reporté

Portugal : Le match de Belenenses reporté©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 03 décembre 2021 à 17h38

Décimé par le Covid, le club de Belenenses ne jouera pas lundi, comme c'était initialement prévu. La semaine passée, l'équipe avait tout de même dû s'aligner face au Benfica avec seulement neuf éléments valides (dont deux gardiens de but).



Cette fois, il n'y aura pas de mascarade. Belenenses a bien vu son match du week-end reporté, alors que l'équipe - ravagée par un foyer de coronavirus - a été forcée la semaine dernière d'affronter le Benfica avec seulement neuf joueurs au coup d'envoi, puis le minimum autorisé de sept éléments à la reprise de la seconde période, et enfin la contrainte d'un forfait après une blessure (les Lisboètes menaient 7-0 et l'ont donc finalement emporté 3-0 sur forfait). La prochaine rencontre de championnat face à Vizela était prévue lundi, or Belenenses a demandé le report dès jeudi et donc obtenu gain de cause. La Ligue a vite officialisé le report en précisant que le club n'avait pas le nombre de joueurs requis, tous étant contraints à l'isolement par les autorités nationales.

Le variant Omicron détecté

Cette même décision aurait pu et dû être prise pour ce fameux match face au Benfica, mais la Ligue a simplement affirmé ne jamais avoir reçu de demande formelle de report. Une autre rencontre de la treizième journée, celle opposant Tondela à Moreirense, avait déjà été décalée pour la même raison, à savoir un foyer de Covid au sein de l'effectif du club local. Du côté de Belenenses, c'est bien le variant Omicron qui a été détecté chez les joueurs concernés. L'Institut national de la santé précisait en début de semaine qu'il s'agissait des premiers cas de ce variant au sein du pays, alors qu'un des joueurs revenait d'Afrique du Sud. Le choc entre le Benfica et le Sporting, vendredi soir, a été maintenu en revanche, tous les tests s'étant avérés négatifs hormis celui du capitaine du Sporting (Sebastian Coates) placé à l'isolement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.