Portugal : Gérard Lopez affiche ses ambitions pour Boavista

Portugal : Gérard Lopez affiche ses ambitions pour Boavista©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le lundi 06 juillet 2020 à 14h54

Tout proche de racheter 51 % des parts du club portugais de Boavista, Gérard Lopez ambitionne un statut de « gros club » du championnat portugais pour sa nouvelle équipe.

Après le LOSC, Gérard Lopez s'apprête désormais à devenir propriétaire d'un nouveau club portugais. En effet, l'homme d'affaires luxembourgeois est tout proche de racheter le club de Boavista, qui évolue actuellement en Liga Nos (première division). Lopez et le club nordiste pourraient ainsi devenir actionnaires majoritaires, mais avec des parts peu importantes (51 %). Interrogé à ce sujet ce dimanche par La Voix du Nord, Gérard Lopez s'est exprimé à ce sujet. « L'idée est que Boavista doit vivre sa vie seul tout en bénéficiant de notre expertise au niveau du scouting et attirer des joueurs. Mais en faire un gros club au Portugal et y découvrir des joueurs, oui, c'est l'idée », a-t-il confié.

Un club belge dans le viseur

Un intérêt qui semble s'inscrire dans une certaine logique. En effet, sept joueurs de l'effectif actuel du LOSC sont portugais ou issus d'un pays lusophone, tout comme Luis Campos, le conseiller sportif du club et du président. Ce dernier devrait d'ailleurs être impliqué dans le projet du deuxième club de Porto en plus de son rôle clé dans l'organigramme lillois. En plus du club portugais, Gérard Lopez, a annoncé le rachat dans les prochains jours du club de l'Excel Mouscron. Un lien entre les deux clubs que le président du LOSC estime logique : « Ce rapprochement a un sens géographique, culturel et sportif. Il permettrait d'avoir un tremplin plus efficace pour nos joueurs que les championnats de N2 ou N3. » En cas de rachat, Lopez deviendrait actionnaire à 90 % du club belge. Un rachat qui pourrait permettre à une dizaine de jeunes joueurs lillois de parapher leurs formations de l'autre côté de la frontière.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.