Portugal : Des supporters du Sporting condamnés pour avoir envahi le centre d'entraînement du club

Portugal : Des supporters du Sporting condamnés pour avoir envahi le centre d'entraînement du club©Panoramic, Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER : publié le jeudi 28 mai 2020 à 18h40

Alors que le Sporting Portugal est dans une situation difficile sur le plan sportif et économique, 41 supporters du club lisboète ont été condamné à la suite de l'envahissement du centre d'entraînement.

La tension va rester forte entre les dirigeants du Sporting Portugal et les supporters du club lisboète. En mai 2018, un groupe de supporters n'a pas hésité à envahir le centre d'entraînement à la suite d'une sortie médiatique de l'ancien président Bruno de Carvalho, qui avait fermement critiqué ses joueurs. Une rixe durant laquelle les joueurs et le staff du Sporting Portugal avait été pris à partie alors que les vestiaires ont été saccagés. Deux ans après les faits, le procès a rendu son verdict ce jeudi et 41 supporters ont été condamnés pour ces faits d'agression et de menace.

L'ancien président acquitté

Si 29 supporters ont été condamnés à des peines avec sursis et que trois s'en sortent avec une amende, neuf accusés ont vu le Tribunal de Lisbonne les condamner à une peine de cinq ans de prison ferme. Accusé d'avoir été l'auteur moral de ces faits de violence, qui lui ont valu quatre jours de garde-à-vue en novembre 2018, Bruno de Carvalho a été acquitté. « J'ai été la victime d'un crime très violent, je peux enfin sortir de ma période de confinement de deux ans », a déclaré ce dernier à l'issue de l'audience, au moment de sortir du tribunal. De son côté, au travers d'un communiqué, le Sporting Portugal a réagi en appelant le monde du sport « à s'unir pour que des événements comme celui-ci ne se répètent plus ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.