Porto : Nanú, évacué à l'hôpital après un choc avec le gardien

Porto : Nanú, évacué à l'hôpital après un choc avec le gardien©Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le jeudi 04 février 2021 à 23h11

Nanú, l'arrière droit de Porto a été transporté à l'hôpital après être resté plusieurs minutes sans bouger suite à un gros choc avec le gardien de Belenenses. Selon les médias portugais, le Bissau-Guinéen était dans un état stable alors qu'il quittait la pelouse avec l'ambulance.

Ce sont des images qu'on ne préfère pas voir. Ce jeudi soir, lors de l'opposition entre Belenenses et le FC Porto en championnat, Nanú (26 ans), l'arrière droit des Dragons, a heurté de plein fouet le gardien adverse en souhaitant reprendre un centre. Le choc était tel que tous les acteurs du jeu se sont précipités sur le joueur pour lui porter assistance avant l'arrivée des secours. Plusieurs minutes, une éternité pour les spectateurs impuissants sur la pelouse, se sont écoulées avant que l'ambulance dépêchée sur le terrain, évacue Nanú. Selon les premiers échos des médias et le témoignage de Pepe, l'ancien Madrilène, le Bissau-Guinéen allait mieux et était conscient au moment de partir pour l'hôpital. Si l'inquiétude était naturellement de mise, les médecins sur place ont finalement rassuré les coéquipiers de Porto.

Pepe en pleurs, Marega prie

Rappel des faits : On joue la 85eme minute entre les deux formations (0-0) au moment où Nanú veut poursuivre son action. Un joueur de Belenenses l'accompagne également dans son mouvement alors que le portier fonce pour capter le cuir. La collision est inévitable. Si le défenseur poursuit sa course et le gardien parvient à se relever, ce n'est pas le cas de Nanú qui rapidement, donne des premiers signes inquiétants. Selon les images, la tête du natif de Coimbra a heurté le bras, peut-être la tête du gardien également au regard de la vitesse de l'action. L'arrière droit reste immobile dans la surface de réparation. La violence du choc fait craindre le pire alors que les équipes médicales s'empressent de rejoindre la victime. Pendant qu'elles s'affairent à évaluer les dommages et prodiguer les premiers soins, les joueurs assistent, choqués, à la scène. Sergio Oliviera, l'ancien Nantais, place sa main devant sa bouche, l'air apeuré. Non loin, Pepe, l'ancien colosse du Real Madrid est en pleurs, Marega prie de son côté. Puis, au bout de dix minutes selon les témoins, Nanú a pu être chargé dans l'ambulance pour gagner l'hôpital. Au sortir du match, Pepe glissera aux journalistes : « Je souhaite à notre compagnon Nanú, un prompt rétablissement. Les médecins de l'ambulance m'ont dit qu'il allait bien et qu'il était déjà conscient » lors du départ pour les urgences.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.