Pays-Bas : Van Gaal, en toute modestie... ou pas

Pays-Bas : Van Gaal, en toute modestie... ou pas©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le mercredi 18 août 2021 à 15h12

De retour à la tête de la sélection néerlandaise, Louis van Gaal (70 ans) n'a pas changé. "Je ne le fais pas pour moi mais pour aider le football néerlandais", a-t-il déclaré, toujours aussi sûr de lui.



Il est de retour ! Pour la troisième fois de sa carrière, Louis van Gaal va diriger l'équipe des Pays-Bas, après une première expérience entre 2000 et 2001 puis une autre de 2012 et 2014. Aujourd'hui âgé de 70 ans, il n'a plus entraîné depuis la fin de son expérience compliquée sur le banc de Manchester United (2014-2016). Et alors qu'il avait d'abord annoncé sa retraite, « LVG » est ensuite revenu sur ses propos, affirmant prendre uniquement un congé sabbatique. Un congé qui a donc pris fin après l'élimination des Oranje face aux Tchèques en huitièmes de finale du dernier Euro, qui a entraîné le départ de Frank de Boer. Toujours très sûr de lui, il a fait du Van Gaal lors de sa conférence de presse de présentation mardi.

"Les sondages indiquent que j'ai de nombreux fans"

"Qui d'autre que moi aurait pu faire ce travail ? Je pense que si j'avais été la Fédération des Pays-Bas de football, j'aurais également pensé à moi pour être le nouveau sélectionneur. Et les sondages indiquent que j'ai de nombreux fans, a-t-il ainsi lâché en toute modestie. Je ne le fais pas pour moi mais je le fais pour aider le football néerlandais." Il a aussi parlé tactique, et révélé qu'il s'était déjà entretenu avec cinq joueurs de la sélection. "C'était de longues conversations. Je ne crois pas qu'un sélectionneur ait déjà parlé à ses joueurs pendant plus d'une heure, a-t-il déclaré. Les joueurs avec qui j'ai parlé ont une préférence pour le 4-3-3. J'écoute toujours mes joueurs, mais je regarde aussi les qualités de l'adversaire et celles de mon équipe. Et je mets en place le système qui convient." Van Gaal a aussi évoqué son objectif ("gagner la Coupe du monde"), et regretté le calendrier serré qui l'attend début septembre, avec trois matchs de qualification au Mondial 2022 en moins d'une semaine, en Norvège puis face au Monténégro et à la Turquie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.