Pays Bas - Ajax Amsterdam : Bertrand Traoré, la fin de l'attente ?

Pays Bas - Ajax Amsterdam : Bertrand Traoré, la fin de l'attente ?©Media365

Nicolas Kohlhuber, publié le mardi 02 mai 2017 à 16h10

Longtemps considéré comme un grand espoir, Bertrand Traoré profite d'un prêt à l'Ajax Amsterdam pour prouver l'étendue de ses qualités. L'attaquant burkinabè sera un atout de taille dans le sprint vers la victoire finale en Europa League.

9 mars 2016 : le PSG élimine Chelsea en huitième de finale de la Ligue des Champions. Bertrand Traoré a foulé la pelouse de Stanford Bridge, 30 minutes durant, sans trouver la faille. Quatorze mois plus tard, le Burkinabé compte bien venir à bout d'un club français. Ce sera l'OL et en Europa League. Une demi-finale européenne, l'occasion idéale pour briller. Et prouver aux experts qui l'annoncent comme un futur grand depuis des années qu'ils ne se sont pas trompés. Avant le Parc OL, l'attaquant aurait pu connaître l'atmosphère de la Ligue 1 sous les couleurs d'un autre club : l'AJ Auxerre. En 2009, le club bourguignon le recrute en provenance de l'ASF Bobo-Dioulasso. Le joueur de 14 ans vient de participer au Mondial U17. Il fait partie des jeunes les plus prometteurs du football africain. Mais l'expérience auxerroise ne dure pas longtemps. Très vite, un club d'un standing nettement plus important toque à la porte : Chelsea.

PRÉCOCITÉ ET PRÊT

La Fédération burkinabé a également flairé le potentiel de l'attaquant. Il fait ses débuts avec la sélection nationale lors d'un amical face à la Guinée équatoriale alors qu'il n'a que 15 ans. Dès 2012, celui qui fréquente les équipes de jeunes des Blues participe à une CAN. Une mise en lumière soudaine, qui est suivi par une longue période de discrétion. Dans l'ombre, le natif de Bobo-Dioulasso travaille ses gammes. Sans faire de bruit. Tout le monde l'attend, mais lui ne se précipite pas. Le 1er janvier 2014, il passe professionnel, mais fait ses valises dans la foulée. Le lendemain, il est prêté au Vitesse Arnhem. Un prêt de 18 mois pour lui permettre de goûter à l'élite du football européen. Le passage obligé par de nombreux jeunes du club londonien. Un passage qui sert également souvent de crash-test. Mais le buteur le passera avec réussite. Trois buts en quinze apparitions lors de ses six premiers mois aux Pays-Bas.

RETOUR EN ANGLETERRE

17 en 36 matchs lors de son premier exercice complet dans le monde professionnel. Une franche réussite qui lui vaut un retour en Angleterre. Consistant au plus haut niveau européen, il obtient enfin le permis de travail nécessaire pour évoluer sur les terres de sa Majesté. Considéré comme prêt sportivement, l'Etalon débute dans le pays du football. En Cup tout d'abord, puis en Championnat. Sous les ordres de José Mourinho puis de Guus Hiddink, il est lancé dans le grand bain. Dans un secteur offensif ultra-concurrentiel et lors d'une saison galère, les occasions de se montrer sont rares. Mais suffisantes pour lui permettre de marquer ses premiers buts. Aux côtés d'Eden Hazard ou Diego Costa, le joueur de 21 ans prouve qu'il a le niveau. Mais sans avoir la consistance nécessaire pour performer sur la durée. La solution est alors toute trouvée, un nouveau prêt...

MÉDAILLE CONTINENTALE, AVENTURE EUROPÉENNE

Retour à son premier amour à l'été 2016 : l'Eredivisie. Mais direction l'un des cadors du Championnat néerlandais : l'Ajax Amsterdam. Dans la capitale, la volonté est clairement affichée, celle de franchir un cap. Le joueur technique retrouve rapidement son rendement qui a fait de lui un des meilleurs attaquants de la Ligue. Il enchaîne les performances de haut-vol et découvre même l'Europe en C3. Grâce à ces deux tableaux, il accumule du temps de jeu. Et de l'expérience. Cela lui permet de devenir titulaire en équipe nationale, brillant à la CAN 2017 où son équipe termine troisième. Le jeune frère d'Alain Traoré connaît donc la recette pour remporter les honneurs continentaux. Il ne reste plus qu'à espérer qu'il l'oubliera lors de la double confrontation face à l'OL.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.