Oscar Garcia transporté à l'hôpital, le match de l'Olympiakos arrêté

Oscar Garcia transporté à l'hôpital, le match de l'Olympiakos arrêté©Media365

Rédaction , publié le lundi 26 février 2018 à 17h34

L'ancien entraîneur de Saint-Etienne, Oscar Garcia, a dû être transféré à l'hôpital après avoir été touché par un projectile lancé des tribunes. Le match entre le PAOK et l'Olympiakos n'a pas eu lieu et a donné lieu à des scènes d'affrontements à l'extérieur du stade.

Le football grec va toujours aussi mal. La Superleague Ellàda a de nouveau été le théâtre d'affrontements entre supporters et forces de l'ordre. Le désordre s'est passé en dehors de l'antre du PAOK qui recevait l'Olympiakos. Un match important entre le leader du championnat et le club d'Athènes, 3eme à 9 longueurs. Seulement, la rencontre n'a pas eu lieu. La faute à un projectile lancé des tribunes en direction d'Oscar Garcia. L'ancien entraîneur de Saint-Etienne a dû être transporté à l'hôpital, la lèvre en sang et victime de vertiges. Pour les médias grecs, c'est un rouleau de papier toilettes qui est à l'origine de l'arrêt de ce match puisque le vice-président de l'Olympiakos, Savvas Theodoridis, a demandé à son équipe de quitter le terrain.

S'en sont suivis des affrontements à l'extérieur de l'enceinte entre les supporters du PAOK et la police qui a répliqué par des gaz lacrymogènes. Malgré tout, le directeur de la communication du PAOK a tenu à pointer du doigt son adversaire, coupable à son goût de ces scènes. « Il est évident que l'Olympiakos est venu avec ce but en tête (annuler la rencontre). Cela fait 30 ans qu'ils provoquent. Ils sont venus pour crier et provoquer. » Le leader du championnat grec s'expose à des sanctions financières mais aussi à une défaite sur tapis vert ce qui relancerait la lutte pour le titre d'où les propos des dirigeants de Salonique.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU