Olympiakos : Un champion du monde fan de Valbuena

Olympiakos : Un champion du monde fan de Valbuena©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION : publié le mardi 04 août 2020 à 20h50

Désormais directeur de l'Olympiakos Le Pirée, Christian Karembeu a évoqué la belle saison de Mathieu Valbuena et le 8eme de finale retour de la Ligue Europa contre Wolverhampton, lors d'un entretien à Stats Perform.



Auteur de neuf buts et 23 passes décisives en 40 matchs cette saison avec l'Olympiakos Le Pirée, Mathieu Valbuena a conquis les supporters des Erythrólefkoi, mais également Christian Karembeu, le champion du monde 98. « Valbuena, les Français le connaissent très bien. Bien évidemment, il a un parcours exceptionnel. Depuis son jeune âge, même de Cognac, enfin de Bordeaux, jusqu'à Marseille. De Marseille, puis un petit tour en Russie, avant de revenir à Lyon, puis après la Turquie et aujourd'hui avec nous (l'Olympiakos Le Pirée)... Mais quand même, Mathieu a cette capacité à s'adapter partout où il est allé. Et donc, il nous fait énormément de bien avec sa qualité de passe et bien sûr, sur les coups de pied arrêtés en même temps. C'est là où il fait la différence. C'est le joueur qui a donné des points à l'Olympiakos, sans oublier cette qualité collective qu'on a réussi à construire ensemble avec le coach », a confié le directeur sportif du club grec dans une interview à Stats Perform.

Les Erythrólefkoi en mission pour leurs supporters

Titré en Grèce courant juillet, l'Olympiakos Le Pirée rêve désormais de continuer son aventure en Ligue Europa, après avoir sorti Arsenal en 16eme de finale (0-1, 1-2) et un match nul au tour suivant contre Wolverhampton (1-1), avant l'arrêt de la saison. « On a joué le premier match ici, on a fait 1-1 malgré tout. On a challengé le Covid-19, c'était tout au début (12 mars). Je crois qu'il faut souligner cette performance-là qui a été fait par les deux équipes car ce n'était pas facile de jouer sous cette pression, même pas médiatique mais sanitaire. Evidemment, ces deux équipes ont réussi à donner une belle performance. Nous, on est à 50-50 même s'il y a un match nul ici, a expliqué Karembeu. Cette fois-ci, on se doit d'essayer de conquérir nos fans. Car même s'ils sont absents du stade, on a envie de les égayer dans leurs foyers et pouvoir apporter un peu de chaleur dans chez eux, et pourquoi ne pas se qualifier évidemment. On en a envie, l'équipe adverse aussi. C'est pour ça que l'opportunité est à 50 %, sachant qu'après il y trois matchs à jouer pour aller à la finale. » Réponse le 6 août au Molineux Stadium pour le 8eme de finale retour !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.