Mondial 2022 (éliminatoires) : La balade du Brésil

Mondial 2022 (éliminatoires) : La balade du Brésil©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le samedi 10 octobre 2020 à 08h50

Dans le cadre de son premier match des éliminatoires pour le Mondial 2022, le Brésil n'a laissé aucune chance à la Bolivie (5-0).

Tout comme l'Argentine la veille, le Brésil a débuté par un succès son parcours qualificatif pour la Coupe du Monde 2022. Contrairement à leurs rivaux sud-américains, les Auriverde ont cependant su allier l'art et la manière, surclassant la Bolivie sur un score sans appel de 5 buts à 0. Une vraie démonstration de force à travers laquelle l'équipe de Tite entame idéalement son chemin vers le Qatar.

Marquinhos a lancé le festival

Contre une Verde très fébrile, les quintuples champions du monde se sont fait plaisir, produisant un football très plaisant et surtout efficace. Même s'ils n'ont converti que cinq de leurs frappes, ils ont été d'un danger constant pour leurs opposants. Même les défenseurs se sont montrés performants dans ce domaine, à l'instar de Marquinhos, auteur de l'ouverture du score. A la 16e, le défenseur du PSG a trouvé la faille d'un joli coup de casque sur un centre de Danilo.


« Marqui » a montré la voie à suivre et ce fut ensuite le show Firmino. Ce dernier a retrouvé toute l'efficacité qui l'a abandonné en club, en inscrivant un doublé (30e et 49e), sur des services de Lodri et de Neymar. Après un but contre son camp d'un dénommé Carrasco (66e), l'honneur de clôturer la marque est revenu à Philippe Coutinho. Le milieu offensif du Barça a parachevé le festival des siens en exploitant une nouvelle passe décisive de Neymar (73e).

Neymar n'était pas verni

La star de la Seleçao a multiplié les offrandes, mais elle n'a pas pu scorer elle-même. Ce n'était pas faute d'avoir essayé. Parfaitement remis de la légère blessure au dos dont il souffrait ces derniers jours, l'attaquant du PSG a été très en vue aux avant-postes. Il aurait dû faire la différence en première période sans les interventions de Lampre (39e et 57e). On lui a aussi refusé un but à la 78e, tandis qu'une action individuelle de toute beauté à la 65e n'a pas eu l'issue qu'il méritait. « Ney » n'a donc pas marqué son 62e but en sélection, mais il aura l'occasion de se rattraper dès mardi lors du deuxième match contre le Pérou.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.