Messi utilisé pour brandir la menace terroriste

Messi utilisé pour brandir la menace terroriste©Media365

Rédaction , publié le mercredi 25 octobre 2017 à 09h22

Le groupe terroriste a choisi d'utiliser le visage de Messi derrière des barreaux afin de brandir une menace sur la prochaine Coupe du monde 2018.

Ce n'est clairement pas une affiche où Lionel Messi aurait voulu voir son visage affiché. Footballeur au poids marketing qui pèse des millions d'euros, l'Argentin a eu la mauvaise surprise de se voir associé à l'organisation de l'Etat Islamique. Le groupe terroriste a publié un photomontage où l'on voit Messi, en tenue de prisonnier, derrière des barreaux, du sang coulant de son œil gauche avec le slogan « vous êtes en train de combattre un état dont le mot échec ne fait pas partie de son dictionnaire ».


A moins d'un an de la Coupe du monde en Russie, cette image diffusée sur les réseaux de propagande de Daesh résonne comme une menace et laisse planer le doute sur un possible attentat lors de l'un des événements sportifs les plus suivis au monde. Consciente du danger qui pèse sur le pays durant ce mois de compétition, la Russie a prévu d'allouer un budget sécurité comme rarement auparavant.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
49 commentaires - Messi utilisé pour brandir la menace terroriste
  • en espérant que cela n'arrive pas, mais avec ces cons ils sont prêts a tout

  • avec Poutine aucune pitié. avec le vaporeto de Sarko, Hollande et les autres c'est de la dérision

  • L'occident des couilles moles ! Vous connaissez.... Vous me direz, de l'autre côté de l'atlantique, il joue au Cowboy mais c'est c'est aussi un éclat de merde et d'embrouilles...
    Soyons réalistes...

  • Ceux de mes origines l'ont fait, cela leur coûte depuis 25 ans mais ils ont la paix.... Devinez?
    Ce qui est amusant c'est que ceux qui ne sont pas dans l'extrême reviennent! Comme c'est bizarre!!!

  • Il ne faut jamais nier l'échec.
    Car, la plus grande vertu de l’échec, c’est de nous faire rencontrer le réel – celui de notre psychisme, celui du monde extérieur.
    Mais là, c'est peut-être beaucoup leur demander à ces tarés.