Maroc : Regragui rêve d'entraîner en Premier League

Maroc : Regragui rêve d'entraîner en Premier League©Panoramic, Media365

Patrick Juillard, Media365, publié le mercredi 26 avril 2023 à 11h37

Interrogé par la BBC, le sélectionneur du Maroc Walid Regragui avoue qu'il rêve d'entraîner un jour en Premier League, tout en regrettant le manque de confiance dont pâtissent les techniciens africains en Europe.



Vainqueur de la Ligue des Champions africaine avec le Wydad Casablanca, demi-finaliste du Mondial 2022 avec le Maroc, Walid Regragui n'est pas homme à cacher ses ambitions. Dans un entretien accordé à la BBC, le sélectionneur des Lions de l'Atlas évoque la possibilité d'entraîner un jouer en Premier League. « Bien sûr, c'est un objectif que j'ai depuis le début de ma carrière. Je le construis lentement », avoue le technicien de 47 ans, avant de s'interroger. « Quand le premier entraîneur arabe ou africain obtiendra-t-il un emploi en Premier League ? »

« Compliqué pour les entraîneurs africains en Europe »

A en croire Walid Regragui, les techniciens issus du continent africain continuent de se heurter à une forme de plafond de verre. « Malheureusement, c'est toujours compliqué pour les entraîneurs africains en Europe. Il y a ce manque de confiance, qui peut être légitime, même si je ne suis pas d'accord avec ça », poursuit Regragui, qui s'estime paré pour un tel défi. « J'ai grandi en France, j'ai joué au plus haut niveau. Je sais que je suis capable d'entraîner à un très haut niveau, que ce soit en Premier League, en France ou en Espagne. La vérité, c'est que j'ai de la chance d'avoir fait cette Coupe du Monde. Mais quel propriétaire, président ou président de club aura le courage de venir parier sur un entraîneur africain ? »

Regragui démissionnera, si...

Revenant sur son actuelle feuille de route à la tête du Maroc, Walid Regragui ne verse pas dans la fausse modestie. Bien au contraire. « Nous devons être des gagnants, affirme le coach. C'est pourquoi je me suis mis la pression pour donner l'exemple en annonçant que si nous n'atteignons pas les demi-finales lors de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, je démissionnerai. » Pour rappel, le Maroc, alors dirigé par Vahid Halilhodzic, avait été éliminé par l'Egypte en quarts de finale de la dernière CAN, disputée début 2022 au Cameroun.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.