Maradona visé par une enquête pour avoir parlé de Maduro et Trump

Maradona visé par une enquête pour avoir parlé de Maduro et Trump©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 03 avril 2019 à 08h04

La Fédération mexicaine de football a ouvert une enquête contre Diego Maradona qui a fait des déclarations politiques après un match des Dorados.



La Fédération mexicaine de football a décidé d'ouvrir une enquête contre Diego Maradona, entraîneur des Dorados, pour ses déclarations en faveur de Nicolas Maduro et contre le président des Etats-Unis, Donald Trump. Le champion du monde argentin a critiqué le président américain à la fin de la rencontre de son équipe dimanche et a dédié la victoire de cette dernière au dictateur vénézuélien. « Je veux dédier cette victoire au Nicolas Maduro et à tout le Venezuela qui souffre actuellement à cause des sheriffs du monde que sont les Yankees, qui pensent pouvoir nous mener parce qu'ils ont la plus grosse bombe au monde », a déclaré Maradona à la télévision avant de comparer Trump à une marionnette.

Face à cette sortie médiatique, la Fédération mexicaine a décidé d'agir et d'ouvrir une enquête afin de condamner ces propos. « Une procédure d'enquête a été ouverte pour violation présumée du code d'éthique de la FMF par les déclarations publiques publiées lors d'une conférence de presse à l'issue du match qui s'est déroulé le 31 mars 2019 », peut-on lire sur le communiqué. Le code stipule qu'il est interdit à tous membres de la Ligue de football mexicaine de faire le moindre commentaire politique lors d'un événement footballistique sur le sol du pays. Ce n'est pas la première fois que Diego Maradona prend position en faveur de Maduro. Il était d'ailleurs un proche de son prédécesseur Hugo Chavez mais aussi de Fidel Castro.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.