Mahrez met fin à la polémique Algérie-Maroc

Mahrez met fin à la polémique Algérie-Maroc©Media365

Rédaction , publié le dimanche 17 mai 2020 à 15h40

Riyad Mahrez a tenu à clarifier ses propos tenus sur la rivalité entre l'Algérie et le Maroc, qui avaient fait beaucoup de bruit.

Cette période si spéciale est propice aux discussions improvisées. Depuis deux mois, de nombreux footballeurs se prêtent au petit jeu du live Instagram, échangeant avec un interlocuteur du milieu (ou pas) pour lâcher quelques confidences dans un cadre informel. Cette semaine, l'échange entre Riyad Mahrez et le journaliste de beIN SPORTS Smaïl Bouabdellah a fait plus de bruit que les autres. La raison : le thème de la rivalité entre l'Algérie et le Maroc, que Mahrez a abordé avec un ton léger.

« Ce sacre était pour nous, les Algériens. Je sais que quand joue l'Algérie, les mecs ne sont pas avec nous. A part les Algériens. Tu crois que les Marocains étaient avec nous ? Les Marocains n'étaient pas avec nous. Peut-être un peu les Tunisiens, mais les Marocains n'étaient pas avec nous ! », avait lancé avec humour le subtil gaucher, sourire aux lèvres. « Pourquoi ? Ce n'est pas parce qu'ils ne nous aiment pas. Mais c'est parce qu'on fait beaucoup de bruit. On crie trop. On parle trop ! ».

"Ma mère est Marocaine"

Ces propos sortis de leur contexte ont été mal perçus au Maroc, plusieurs médias locaux fustigeant la sortie du Citizen. Il a même fallu qu'un ancien international marocain vienne à la rescousse. Actuel adjoint du sélectionneur des Fennecs Djamel Belmadi, Abdeslam Ouaddou était dans une posture idéale pour calmer le jeu. « Depuis quelques jours, le live entre Riyad Mahrez et Smaïl Bouabdellah déchaîne toutes les passions jusqu'à frôler la limite parfois. Juste expliquer à certains de mes compatriotes que sa phrase sur les Marocains, englobant également les Sénégalais, était de l'humour. C'est un gentleman, ce mec (Riyad Mahrez, ndlr) ». Mais qui de mieux que Riyad Mahrez en personne pour clarifier son propos ? En réaction à l'article du journaliste Patrick Juillard, l'attaquant de Manchester City a sifflé la fin de la récré. "Merci Patrick, aucune polémique même... ma mère est Marocaine on est ensemble" a-t-il écrit, avant de conclure, une nouvelle fois avec beaucoup de légèreté : "Bon, juste on préfère quand c'est nous qui gagnons et pas les autres". Fin de l'histoire.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.