Les Pays-Bas cartonnent, la Croatie et la Belgique cravachent

Les Pays-Bas cartonnent, la Croatie et la Belgique cravachent©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 21 mars 2019 à 22h55

Emmenés par Memphis Depay, les Pays-Bas ont parfaitement lancé leur campagne de qualification à l'Euro 2020. La Belgique et surtout la Croatie, elles, ont rencontré beaucoup plus de difficultés.

Groupe C : Depay et les Pays-Bas sont prêts pour l'Allemagne

Pour les Pays-Bas, il était hors de question de commettre le moindre écart inaugural, à trois jours du choc du groupe face à l'Allemagne. La sélection oranje n'a donc pas fait de détails au moment de lancer sa campagne de qualification à l'Euro 2020, en étrillant la Biélorussie (4-0). Mécontent de son temps de jeu à Lyon, Memphis Depay s'est requinqué. Auteur de l'ouverture du score dans les premières secondes du match, l'attaquant de l'OL a même réussi un doublé, sur penalty, peu avant l'heure de jeu. Les Reds de Liverpool, Wijnaldum et van Dijk, ont donné plus d'ampleur au score. Dans l'autre rencontre du groupe, l'Irlande du Nord n'a pas tremblé face à l'Estonie (2-0).

Groupe E : La Croatie a joué à se faire peur

Visiblement, la Croatie n'est toujours pas guérie. Meurtrie par sa défaite en finale du Mondial, giflée par l'Espagne (6-0) juste après, la sélection de Zlatko Dalic a encore inquiété. Menée par l'Azerbaïdjan à la suite d'un but de Sheydayev en première période, les vice-champions du monde ont trouvé la faille juste avant la pause, par Barisic. Et il a fallu un exploit individuel de Kramaric, en fin de rencontre, pour éviter un nul qui aurait pris la forme d'une nouvelle humiliation. La Slovaquie, elle, a éprouvé beaucoup moins de difficultés à tenir son rang en disposant de la Hongrie (2-0).

Groupe G : Piatek donne l'avantage à la Pologne

Le duel des favoris de la poule a longtemps indécis. Il a finalement tourné à l'avantage de la Pologne. Et ce n'est pas grâce à Lewandowski, l'un des meilleurs buteurs européens et capitaine de cette sélection. Ni à Milik, auteur de 15 buts avec Naples en Serie A. Ces deux-là étaient titulaires mais il a fallu que Piatek, sensationnel depuis le début de saison, surgisse du banc pour débloquer la situation (0-1). La Macédoine, vainqueur de la Lettonie sur un score plus large (3-1) a pris la tête du groupe puisque Israël et Slovénie se sont neutralisés (1-1).

Groupe I : La Belgique peut remercier Hazard

Pour éviter le piège, la Belgique pensait avoir fait le plus dur après l'ouverture du score de Tielemans dans le premier quart d'heure. Mais Courtois s'est rendu coupable d'une incroyable bourde exploitée par Cheryshev deux minutes plus tard et a plongé les Diables Rouges dans le doute. Heureusement, Eden Hazard s'est chargé de tout, transformant un penalty qu'il a lui-même provoqué avant la pause, et scellant le succès en fin de match à la suite d'un centre venu de la droite (3-1). Chypre, qui a cartonné Saint-Marin (5-0) et le Kazakhstan, surprenant vainqueur de l'Ecosse (3-0) devancent les demi-finalistes du dernier Mondial.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.