Les Kiwis misent sur la parité salariale

Les Kiwis misent sur la parité salariale©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 09 mai 2018 à 11h33

La Fédération néo-zélandaise de football a annoncé que les joueurs et joueuses de la sélection allaient être mis sur le même pied d'égalité au niveau des primes.

La question de la parité homme-femme est depuis toujours un sujet et un débat sociétal que ce soit en France ou dans le monde. La Fédération néo-zélandais de football a décidé d'agir en ce sens. Dans un communiqué publié lundi, elle officialise l'égalité entre les sélections nationales masculines et féminines. A partir de maintenant, les « All Whites » et les « Football Ferns » auront le droit à la même redistribution des primes ainsi que les droits d'image. Une avancée sociétale qui a été saluée. « Il est important que les efforts des femmes soient enfin reconnus. C'est une sacrée ligne que nous avons tracée dans le sable », a estimé Sarah Gregorius, internationale, sur les ondes de Radio New Zealand.Ce n'est pas la première fois que ce système fait son apparition dans le football puisque la Norvège avait choisi de suivre le même procédé avec ses sélections l'année dernière. Dans l'Océan Pacifique, le pays des Kiwis est très porté sur l'égalité dans le sport puisque la Fédération néo-zélandaise de rugby avait annoncé que les Black Ferns, pendant féminin des All Blacks, allaient se voir proposer des contrats professionnels pour la première fois de l'histoire.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.