Le Spartak Moscou puni d'un match à huis clos après des cris de singe

Le Spartak Moscou puni d'un match à huis clos après des cris de singe©Media365

Guillaume Issner, publié le jeudi 26 avril 2018 à 15h09

Le Spartak Moscou a été sanctionné d'un match à huis clos partiel par la fédération russe de football suite à des cris de singe poussés par des supporters.

Il y a une semaine, des supporters du Spartak Moscou ont proféré des cris de singe au joueur cap-verdien du FK Tosno, Nuno Rocha. Suite à ces injures racistes, la fédération russe de football a puni le club moscovite en lui infligeant un match à huis clos partiel. Le joueur s'était vu recevoir ces cris après avoir marqué le tir aux buts victorieux, qualifiant son équipe lors d'une rencontre en coupe de Russie. Après les cris de singe adressés à certains joueurs de l'Equipe de France lors du match amical face à la Russie à Moscou au mois de mars, une nouvelle affaire de racisme éclate en Russie, pays-hôte de la Coupe du Monde qui commence dans moins de deux mois !

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU