Le Sénégal pleure Pape Diouf

Le Sénégal pleure Pape Diouf©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mercredi 01 avril 2020 à 16h30

Pape Diouf, décédé du coronavirus mardi soir à Dakar, est unanimement regretté au Sénégal.

Pape Diouf est mort et c'est tout le Sénégal qui pleure, et salue la mémoire d'un de ses plus brillants enfants, le premier à être terrassé par le coronavirus. « Je rends hommage à cette grande figure du sport, ce grand dirigeant engagé et éminence grise du football », a tweeté le président de la République, Macky Sall. « Dans l'ombre, il a beaucoup aidé les dernières générations qui ont mis notre football sur les rails. On a obtenu des résultats parce qu'il a fait profiter l'équipe de ses conseils et a aussi beaucoup accompagné le coach actuel, Aliou Cissé », a écrit le président de la Fédération sénégalaise de football, Augustin Senghor. Quant à Saër Seck, le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel souligne la contribution de Pape Diouf au football local. « ne date pas d'hier, puisque à la fin des années 1980 il a fait venir le sélectionneur Claude Leroy puis Bruno Metsu début 2000. Plusieurs joueurs dont il était l'agent ont aussi porté le maillot du pays grâce à son soutien. »

Journaliste puis agent de joueurs avant de devenir un président unanimement respecté de l'Olympique de Marseille, sa ville d'adoption, Pape Diouf avant lancé au Sénégal le journal Le Sportif. C'était en 1991, et Tidiane Kassé, son collaborateur d'alors, garde du natif d'Abéché au Tchad le souvenir d'un patron « très disponible, courtois et humble ». Au lendemain de sa mort, la presse sénégalaise rend ce mercredi un hommage unanime à Pape Diouf. La rédaction de Football365 Afrique s'y associe et transmet ses condoléances à sa famille et à ses proches.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.