Le projet de Drogba pour la Fédération ivoirienne de football

Le projet de Drogba pour la Fédération ivoirienne de football©Media365

Patrick Juillard, publié le vendredi 15 novembre 2019 à 13h05

Candidat à la présidence de la Fédération ivoirienne de football, Didier Drogba a rencontré cette semaine les présidents de clubs ivoiriens et leur a présenté son projet.

Si elle n'est pas encore tout à fait officielle, la candidature de Didier Drogba à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) se précise de jour en jour. L'ancien attaquant a rencontré mercredi et jeudi les présidents des clubs des trois premières divisions du pays pour leur exposer son projet. Retraite des joueurs, médecine du sport, aide aux transports, etc. : l'ex-joueur de Chelsea ratisse large. Désireux d'apporter un nouveau souffle au développement du football ivoirien et d'aider l'ensemble de ses familles, Didier Drogba ne devrait plus guère tarder à se déclarer formellement candidat à la présidence de la FIF, après avoir fait part aux présidents des clubs rencontrés de son intention de briguer le poste.

Didier Drogba : « Je veux m'impliquer davantage »

« Je veux m'impliquer davantage. J'y réfléchis de plus en plus. Je connais le football ivoirien, j'ai joué en sélection pendant des années et je me suis investi dans le football ivoirien ces derniers temps (au Williamsville AC, ndlr)... Je n'ai pas encore pris ma décision, mais si toutes les conditions sont réunies, pourquoi pas ? », avait déclaré au mois d'août dernier à nos confrères de RFI celui qui a intégré cet été la garde rapprochée d'Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF). Pour rappel, les élections pour la succession d'Augustin Sidy Diallo à la tête de l'instance devraient avoir lieu au début de l'année 2020. Parmi les autres candidats pourrait figurer Bonaventure Kalou. L'ancien joueur d'Auxerre et du PSG, élu maire de la ville de Vavoua (centre du pays) en octobre 2018, a pris goût à la politique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.