Le maire de Mont-de-Marsan a mangé son rat à cause du PSG

Le maire de Mont-de-Marsan a mangé son rat à cause du PSG©Media365

Rédaction , publié le lundi 24 juillet 2017 à 20h48

Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan, a tenu son pari en mangeant un rat suite à la remontada du FC Barcelone face au PSG lors de la dernière Ligue des Champions.

"Si le Barça passe, je mange un rat et je vote Mélenchon ", avait annoncé sur Facebook Charles Dayot, alors adjoint aux finances du maire de Mont-de-Marsan, après la victoire du PSG 4-0 en huitième de finale aller de la Ligue des Champions. Pour ce qui est de son vote à la présidentielle, l'élu avait "demandé l'indulgence". Pour ce qui est du rat, celui qui a récemment été nommé maire de Mont-de-Marsan a opté pour un ragondin qu'il a dégusté le week-end dernier en public. "C'est succulent, ça ressemble à du lièvre", a lâché Dayot à propos de son expérience.


Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - Le maire de Mont-de-Marsan a mangé son rat à cause du PSG
  • Vraiment content de cette info... Sans elle j'aurais passé une mauvaise journée ! C'est vrai ça d'habitude on ne nous dit rien ... Mais là maintenant je suis rassuré !

  • Je ne vois pas ou est l'exploit !
    Le ragondin, appelé myocastor se mange en civet ou en pâté .... plusieurs élevages existent dans ma région d'Auvergne, et c'est très bon !!

  • pauvre ane!

  • Manger le rat c'est faisable, par contre voter Melanchon ..........

  • - Depuis le 1er juillet 2013 le ragondin est une espèce protégée, apparemment nos élus transgressent les lois impunément

    Ce n'est pas le premier a transgressé les, lois ... Mais chuuuuuut ! ...

    Arrêté du 28 Juin 2016.

    Art. 1er. – La liste des espèces classées nuisibles sur l’ensemble du territoire métropolitain, les périodes et les
    modalités de destruction des animaux sont fixées comme suit :
    1o Le chien viverrin (Nyctereutes procyonoïdes), le vison d’Amérique (Mustela vison) et le raton laveur
    (Procyon lotor) peuvent être piégés toute l’année et en tout lieu. Ils peuvent être détruits à tir sur autorisation
    individuelle délivrée par le préfet entre la date de clôture générale et la date d’ouverture générale de la chasse ;
    2o Le ragondin (Myocastor coypus) et le rat musqué (Ondatra zibethicus) peuvent, toute l’année, être :
    – piégés en tout lieu ;
    – détruits à tir ;
    – déterrés, avec ou sans chien ;