Le beau geste de Zidane pour un jeune SDF

Le beau geste de Zidane pour un jeune SDF©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 02 avril 2021 à 12h14

Alors que l'humoriste Rémi Gaillard a lancé une opération pour venir en aide à un jeune sans-abri, Zinedine Zidane lui a apporté "un soutien aussi inattendu que prestigieux". 

 

Surtout connu pour ses vidéos virales et son fameux slogan ("C'est en faisant n'importe quoi qu'on devient n'importe qui"), Rémi Gaillard est aussi très engagé dans la défense de la cause animale. L'humoriste héraultais, candidat à la mairie de Montpellier l'an dernier, s'implique aussi dans la vie de la cité, et il s'est posé jeudi devant l'Hôtel de ville montpelliérain pour faire la manche afin de dénoncer la verbalisation des sans-abris, et aider Alexandre, un jeune SDF de 19 ans, à payer ses amendes pour non-port du masque, dont le montant s'élève à 645 euros. 


"Avec 645 euros à payer, comment voulez-vous qu'il fasse pour s'en sortir ? Aujourd'hui, il travaille mais pourquoi ? C'est un cercle vicieux. Alexandre est le symbole de cela mais cela aurait pu être n'importe qui d'autre. D'ailleurs si d'autres se font verbaliser, je viendrai le défendre ou le protéger aussi", a-t-il expliqué au site Actu.fr. Après un démarrage compliqué, son opération a vite rencontré un franc succès, notamment auprès d'étudiants désireux d'aider le jeune homme. 

"C'est incroyable" 

Et un donateur pour le moins célèbre a fini par s'y joindre. "J'ai reçu un coup de téléphone de Zinedine Zidane, qui m'a demandé combien il manquait. Il restait 100 euros, il les a mis. Zizou qui conclut, c'est incroyable", a ainsi confié Rémi Gaillard. Et si la somme ne représente finalement pas grand-chose pour l'entraîneur du prestigieux Real Madrid, le geste n'en reste pas moins noble. "Merci à toi Zizou pour ce soutien aussi inattendu que prestigieux. Merci la vie !", a conclu sur Twitter Rémi Gaillard, pas étranger au monde du ballon rond. Ce supporter du MHSC avait notamment réussit à se faire passer pour un joueur de Lorient, et avait même reçu les félicitations du président Chirac, après la victoire des Merlus en finale de la Coupe de France 2002. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.