LDC - Quarts (retour) : Le TP Mazembe accroché et éliminé par Primeiro de Agosto (1-1)

LDC - Quarts (retour) : Le TP Mazembe accroché et éliminé par Primeiro de Agosto (1-1)©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le vendredi 21 septembre 2018 à 17h02

Le TP Mazembe a concédé le nul face au Primeiro de Agosto (1-1), vendredi en quarts de finale retour de la Ligue des Champions, et se trouve donc éliminé.

Stupeur à Kamalondo vendredi en quarts de finale de la Ligue des Champions. Le TP Mazembe, triple vainqueur de l'épreuve, a été éliminé devant son public par le Primeiro de Agosto, venu chercher un match nul (1-1). Synonyme de qualification après le nul vierge de l'aller, ce score est le fruit d'une héroïque résistance des Angolais, et de leur gardien Tony Cabaça. Tout avait mal pourtant commencé pour les hommes de Zoran Manojlovic, sous pression dès l'entame et menés rapidement sur un but du jeune Jackson Muleka, sur un bon service de Kouamé (11eme, 1-0). Lancé au but par Mputu, Ben Malango manquait la balle de break en butant sur Cabaça (23eme). L'attaquant allait s'en mordre les doigts, quand son compatriote du camp d'en face, Lompala Bokamba rétablissait l'équilibre du gauche sur coup franc en trouvant la lucarne de Gbohouo (33eme, 1-1).

Cabaça sort les penaltys de Malango et de Mputu


Les Corbeaux ne se laissaient pas abattre par cette égalisation. Avant la pause, Malango était fauché par Musunguna et obtenait un penalty. L'avant-centre tentait de se faire justice mais voyait Cabaça repousser sa frappe (44eme). Le show de "Tony" (son surnom, ndlr) ne faisait que commencer. Au retour des vestiaires, le portier angolais s'illustrait de nouveau sur un penalty, en sortant la tentative de Mputu (47eme). En état de grâce, Cabaça s'interposait encore sur un coup de tête de Sinkala (82eme). Entre-temps, l'arbitre de la rencontre avait provoqué la colère du public en revenant sur une faute alors que Mputu avait enfin trompé la vigilance du gardien adverse. Peine perdue : le TP Mazembe était éliminé par la faute de son manque de sang froid face au but.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.