LDC : Al-Ahly-Wydad Casablanca, étincelles en vue

LDC : Al-Ahly-Wydad Casablanca, étincelles en vue©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le lundi 30 mai 2022 à 11h55

La finale de la Ligue des Champions africaine oppose lundi soir (21h) à Casablanca Al-Ahly, double tenant du trophée, au Wydad local.

Comme on se retrouve ! Abonnés au dernier carré, Al-Ahly et le Wydad Casablanca disputent ce lundi (21h) leur deuxième finale de Ligue des Champions africaine en l'espace de cinq ans. En 2017, ce sont les Marocains qui l'avaient emporté. Le trophée était alors attribué après une double confrontation (1-0, 1-1). Ce soir, tout se jouera sur un seul match, et celui-ci se dispute au complexe Mohammed V, sur les installations de l'un des deux finalistes. Vent debout contre la Confédération africaine, qui attendu le début du mois de mai pour décider du terrain où se jouerait cette rencontre décisive, Al-Ahly a vu le TAS rejeter son recours et devra jouer sur terrain adverse. Mais il en faut plus pour effrayer une équipe rompue aux déplacements en contexte hostile.

Al-Ahly a su monter en puissance

Dix fois vainqueur de Ligue des Champions, ancienne et nouvelle formule confondues, Al-Ahly va chercher à devenir la première équipe à remporter la compétition trois fois d'affilée, après avoir battu le Zamalek (2-1) en 2019-20 et les Kaizer Chiefs (3-0) la saison passée. Actuel 3e de son championnat avec 7 points mais surtout 4 matchs en retard sur le leader, le grand rival cairote du Zamalek, le champion en titre a démarré timidement cette campagne de C1. Restés muets lors de trois de leur quatre premiers matchs (1 victoire, 1 nul, 2 défaites), les Diables Rouges se sont réveillés en trouvant le chemin des filets lors de chacun de leurs six suivants, avec une moyenne de 2,2 buts par match (13 au total - 4 victoires, 2 nuls).

Un Wydad prolifique et efficace

Le Wydad a vécu un parcours plus régulier, mais sans doute moins difficile, jusqu'en finale. Le club marocain présente avant cette finale la meilleure attaque de cette édition avec 20 buts ; il est aussi l'équipe comptant le plus de buteurs différents (9 - hors CSC), à égalité avec les Mamelodi Sundowns. Si Al-Ahly a remporté ses deux derniers matchs de Ligue des Champions contre le Wydad (2-0 et 3-1 en demi-finales de l'édition 2019-20), les hôtes du soir ont fait preuve d'une belle efficacité tout au long de leur parcours et n'ont pas de complexes à avoir avant cette finale, la troisième en cinq ans pour leur compte.

Mosimane vs.Regragui, le match des coachs

Jeune coach, Walid Regragui (45 ans) vise un premier couronnement continental après des débuts remarqués au FUS Rabat et à Al-Duhail, au Qatar. Plus chevronné et déjà titré à trois reprises (une avec les Mamelodi Sundowns, deux avec Al-Ahly), Pitso Mosimane (57 ans) tentera sur le banc d'Al-Ahly d'égaler le record de son prédécesseur Manuel José : le Portugais reste le seul entraîneur à avoir soulevé quatre fois le trophée (2001, 2005, 2006 et 2008 avec Al-Ahly). L'un des enjeux de cette finale qui n'en manque décidément pas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.