LDC – CDC : Un match Egypte-Maroc, le Horoya seule exception

LDC – CDC : Un match Egypte-Maroc, le Horoya seule exception©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 09 mars 2020 à 12h10

Les demi-finales de la Ligue des Champions et de la Coupe de la Confédération voient les clubs égyptiens et marocains monopoliser les places, avec pour seul invité subsaharien le Horoya AC en C3.

La Ligue des Champions restera cette année propriété d'un club nord-africain, mais ne verra pas l'Espérance de Tunis conserver son trophée une troisième fois de rang. Les Sang et Or ont remporté une victoire insuffisante sur le Zamalek (1-0) et laissent les Egyptiens rejoindre le dernier carré. Les Chevaliers Blancs y affronteront le Raja Casablanca, également battu sur la plus courte des marges par le TP Mazembe (1-0), mais qualifié au bénéfice de victoire de la manche aller. L'autre demi-finale opposera Al-Ahly au Wydad Casablanca, soit les deux derniers finalistes. Une finale opposant deux clubs d'un même pays et d'une même ville n'est donc pas à exclure.


Il y aura forcément un club marocain en finale de la Coupe de la Confédération, puisque le Hassania Agadir et la Renaissance Berkane seront opposés en demi-finales. Déjà finalistes l'an passé, les Orange comptent bien s'octroyer une nouvelle chance de jouer la gagne. S'ils parvenaient à se qualifier, ils affronteraient en finale le vainqueur de la double confrontation entre les Egyptiens de Pyramids et les Guinéens du Horoya. Coaché par le Sénégalais Lamine Ndiaye, le dernier représentant d'Afrique de l'Ouest a de solides arguments à faire valoir, dont une grande régularité qui fait des Matamkas la seule équipe encore invaincue du plateau.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.