Lair tance ses joueuses et sa direction

Lair tance ses joueuses et sa direction©Media365
A lire aussi

David HERNANDEZ, publié le lundi 04 septembre 2017 à 13h02

La section féminine du PSG a déjà perdu de précieux points ce week-end à l'occasion de la première journée de D1. Les filles de Patrice Lair n'ont ramené qu'un seul point contre Soyaux (1-1), l'occasion pour l'entraîneur d'appuyer là où ça fait mal.

Pendant que l'Olympique Lyonnais féminin offrait un festival offensif à ses spectateurs (7-0), son rival parisien n'a pas réussi à mettre un pied devant l'autre. Le PSG de Patrice Lair a dû se contenter d'un match nul contre Soyaux après une égalisation en fin de match (1-1). Pourtant, à l'image de l'équipe de France contre le Luxembourg, ce ne sont pas les occasions qui ont manquées aux coéquipiers de Laura Georges. Mais, l'efficacité n'était pas là dimanche après-midi ce qui a eu le don d'énerver le coach parisien à l'issue de la rencontre. « Quand on perd quatre ou cinq face-à-face avec la gardienne, on est corrigé derrière. Ce n'est pas normal. On doit se mettre à l'abri, on doit gagner 4-0 ce match. C'est décevant mais ça va peut-être permettre de remettre certaines filles en place. Certaines se croient arrivées alors qu'elles ont des palmes au pied. Je dirais presque que ce sont des pieds nickelés mais ce serait méchant. »

S'il ne veut pas non plus trop incriminer ses joueuses, Patrice Lair a adressé un petit message à sa direction, lui qui considère que la section féminine est loin d'avoir les moyens de ses ambitions. « Les moyens ne sont pas les mêmes. J'ai insisté sur deux renforts mais je n'aurais ni Amandine Henry, ni une nouvelle attaquante. On n'a pas les moyens de les prendre. Aujourd'hui ça me ferait du bien d'avoir quelqu'un de réaliste devant. Mais je ne vais pas tirer à boulets rouges sur les joueurs car je me mets aussi dans le lot. Mais les ambitions ont déjà pris un petit coup de moins bien. Ça fait mal. » Ce n'est pas la première fois qu'il semble y avoir un désaccord entre le coach et sa direction. Lair avait d'ailleurs donné sa démission la saison dernière avant de voir Nasser Al-Khelaïfi la refuser.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU