La Turquie de nouveau face à ses démons

La Turquie de nouveau face à ses démons©Media365

Rédaction , publié le vendredi 20 avril 2018 à 09h26

Le football turc a été frappé par des scènes qu'on ne veut pas voir sur un terrain à l'occasion de la rencontre entre Fenerbahçe et Besiktas. L'entraîneur du BJK a fini avec 5 points de suture sur le crâne.

Après le football grec, le football français, c'est au tour du football turc d'être marqué par des scènes de violences à l'intérieur d'un stade. A l'occasion des demi-finales retour de la Coupe de Turquie entre le Fenerbahçe et le Besiktas, des heurts ont éclaté dans les tribunes avant de se répercuter sur le terrain. Dans un derby comme souvent électrique, un fait de jeu à la 60eme minute a mis fin à la rencontre alors que le score était de 0-0. Un spectateur du Ferne a lancé un objet en direction de Senol Günes, le coach de Besiktas. Résultat des courses ? Un crâne ouvert et 5 points de suture à la hâte dans les vestiaires avant d'être transporté à l'hôpital.

Mais, les scènes de chaos ne sont pas arrêtées là puisque la pelouse a été envahie par les supporters des deux camps tandis qu'une violente bagarre a éclaté dans les tunnels du stade entre les différents membres du staff.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.