La revue de presse après Italie - Suède

La revue de presse après Italie - Suède©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 14 novembre 2017 à 09h45

Après l'élimination de l'Italie par la Suède en barrages de la Coupe du Monde 2018, la presse nationale n'a pas été tendre avec la sélection entraînée par Giampiero Ventura. Le sélectionneur est notamment au cœur des critiques.

« Une honte sportive sans comparaison »
 

Le Corriere dello Sport n'y va pas par quatre chemins au lendemain du match nul de l'Italie face à la Suède (0-0), synonyme de non-qualification pour le Mondial 2018. En Une, une photo des joueurs allongés au sol avec le titre « Fuori Tutti » (« Tout le monde dehors »). Un titre qui évoque bien sûr l'élimination de la sélection italienne mais qui appelle aussi à un grand ménage. « La réalité d'un football italien qui a subi la plus grande humiliation de son histoire, une humiliation, une honte sportive sans comparaison », lâche le quotidien, avant de prédire l'avenir : « Ventura va s'en aller mais il ne devrait pas être seul ». Mais le journal refuse de tomber dans un excès de pessimisme : «C'est fini : apocalypse, tragédie, catastrophe... Appelez cela comme vous voulez mais s'il-vous-plaît évitez les discours sur un système en panne : notre football traverse une crise grave mais il n'est pas inférieur à ceux de la Suède ou de la Suisse.»

 
« L'Italie sans Coupe du Monde 60 ans après »
 

La Gazzetta dello Sport, quotidien sportif de référence en Italie, y va moins fort avec une photo du seul Gianluigi Buffon plein de détresse et le titre « FINE » (« FIN »). Il faut ici encore comprendre les différents sens du message : la fin de l'aventure pour la Squadra Azzurra qui n'ira pas en Russie, très certainement pour le sélectionneur Ventura, ainsi que pour le gardien emblématique des Azzurri, Gianluigi Buffon, qui a annoncé sa retraite internationale. « L'Italie sans Coupe du monde 60 ans après », rappelle factuellement le quotidien.



 
« Nous l'avons mérité »
 

Tuttosport, de son côté, envoie un message comparable aux deux précédents en titrant « Tutti a casa ! » (« Tous à la maison ! »), avec une photo affichant la déception des joueurs à l'issue de la rencontre. « La honte n'implique pas seulement Ventura, qui ne sera plus sélectionneur, mais aussi tout un groupe. Buffon en larmes a fait ses adieux à l'équipe nationale », est-il écrit. Le titre de l'édito est clair aussi : « Nous l'avons mérité ».

 
« Apocalypse azzurra, adieu le Mondial »
 

La Stampa y va fort aussi avec une photo de Buffon qui fond en larmes dans les bras de Leonardo Bonucci, accompagnée du titre suivant : « Apocalisse azzurra, Mondiali addio » (« Apocalypse azzurra, adieu le Mondial »). Le quotidien déplore « un retour en arrière de 60 ans alors que l'Italie restait sur deux éliminations brutales en phase de poule » (lors des Coupes du Monde 2010 et 2014).


Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU