La RDC accroche le Maroc, la Tunisie tient tête au Nigeria, l’Algérie rejointe par le Mexique

La RDC accroche le Maroc, la Tunisie tient tête au Nigeria, l’Algérie rejointe par le Mexique©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 13 octobre 2020 à 23h15

Les trois équipes maghrébines ont fait match nul ce mardi soir en match amical.

Les équipes maghrébines étaient sur les terrains ce mardi soir pour disputer leur second match amical du rendez-vous FIFA d'octobre. A Rabat, le Maroc accueillait la RDC. Sans leur maître à jouer Hakim Ziyech, rentré à Chelsea, les Lions de l'Atlas prenaient les devants quand Mazraoui reprenait un bon centre d'El Arabi (45eme, 1-0), qui exploitait un flottement de la défense congolaise. Avant cela, c'est le néo-international Barkok qui avait fait passer le frisson sur une frappe puissante enlevée de sa lucarne par Kiassumbua (6eme). Au retour des vestiaires, les Léopards, bien regroupés, pliaient mais ne rompaient pas. Vigilant en première période devant Botaka, Munir restait sans réaction sur une tentative soudaine et légèrement contrée de Wissa (60eme, 1-1). Le Lorientais ouvrait là son compteur dès sa deuxième sélection, et permettait aux Léopards de terminer leur rassemblement mieux qu'ils l'avaient commencé.



Privée de Sassi et Khaoui, la Tunisie s'était elle envolée pour l'Autriche afin d'affronter le Nigeria, pour une revanche de la petite finale de la CAN 2019. Mieux entrés dans la partie, les Super Eagles de Gernot Rohr ouvraient le score grâce à une frappe en pivot de Kelechi Iheanacho, suite à un bon travail d'Alex Iwobi (20eme, 1-0). Dans la foulée, le buteur se voyait l'occasion de doubler la mise sur penalty, mais Ben Mustapha s'interposait. Coupable de la faute sur Musa, le portier des Aigles de Carthage se rachetait bien. Les hommes de Mondher Kebaier allaient recoller au score juste avant la pause par leur latéral droit Mohamed Dräger (photo), bien servi en retrait par Hamza Rafia, qui signait là sa première passe décisive en équipe nationale. Le score devait ensuite en rester là entre deux équipes bien en place.



L'Algérie, enfin, se mesurait au Mexique à La Haye (Pays-Bas). Un sérieux test pour les Fennecs face au 11eme du classement FIFA. Tendus, les hommes de Djamel Belmadi avaient tendance à se débarrasser rapidement du ballon. De plus en plus pressante au fin des minutes, la Tri finissait par prendre l'avantage sur une jolie pichenette de Jesus Corona, le bien nommé, servi plein axe au terme d'un contre express (44eme, 1-0). Les Fennecs réagissaient immédiatement par Bennacer dont la lourde frappe des 20 mètres faisait mouche (45eme, 1-1). Il y avait du KO dans l'air au retour des vestiaires, quand Brahimi trouvait le poteau à l'issue d'un petit festival (47eme). Réduits à dix par l'expulsion de Guedioura (56eme), les champions d'Afrique continuaient de produire du jeu, avec un Mahrez retrouvé après un début de match timide. Le joueur de Manchester City donnait l'avantage aux siens d'une frappe subtile (67eme, 2-1). L'Algérie allait-elle accrocher un deuxième grand d'Amérique latine à son tableau de chasse après la Colombie l'an passé ? Le pari fut tenu jusqu'à une poignée de minutes du terme. A trop subir, les coéquipiers de Ramy Bensebaini cédaient face aux vagues mexicaines et à Diego Lainez (86eme, 2-2). La série d'invincibilité continue pour Elkhedra, et pas contre des petites équipes.


Vos réactions doivent respecter nos CGU.