La FIFA va conduire un audit de la CAF, l'UEFA craint des conflits d'intérêt

La FIFA va conduire un audit de la CAF, l'UEFA craint des conflits d'intérêt©Media365

Patrick Juillard, publié le jeudi 20 juin 2019 à 12h50

La FIFA et la CAF annoncent conjointement qu'un audit de la Confédération africaine va être mené par la Secrétaire générale de la FIFA, Fatma Samoura.

Les choses n'ont pas traîné. Une semaine après avoir faire part au journal L'Equipe de son "inquiétude" au sujet de "la situation actuelle" de la Confédération africaine de football (CAF), Gianni Infantino a annoncé que la FIFA, à la tête de laquelle il vient d'être réélu, allait conduire un "audit général" de la CAF, en accord avec cette dernière. La Secrétaire Générale de la FIFA, la Sénégalaise Fatma Samoura (photo), en sera chargée, "en tant que Déléguée-Générale de la FIFA pour l'Afrique pour une période de 6 mois, à compter du 1er août 2019 jusqu'au 31 janvier 2020, renouvelable avec l'accord préalable des deux organisations", indique le communiqué officiel conjoint de la FIFA et de la CAF, que nous reproduisons intégralement ci-dessous. Affaiblie par les soupçons de corruption à l'encontre de son président, le Malgache Ahmad, placé en garde à vue le 7 juin dernier à Paris, l'instance panafricaine se trouve de facto placée sous la tutelle de la FIFA.

Ceferin (UEFA) n'est pas d'accord

Le choix de confier la main à Fatma Samoura ne va pas sans poser de questions dans les coulisses feutrées de la FIFA. L'un des vice-présidents, le patron de l'UEFA Aleksander Ceferin, a émis des doutes à ce sujet. Dans un courrier reproduit par l'agence Associated Press (AP), le dirigeant slovène exprime ses réserves. "Jamais dans l'histoire de nos institutions le Secrétaire général de la FIFA, qui, conformément aux statuts de la FIFA, dirige l'organisation, n'a été détaché pour prendre le contrôle d'une Confédération, même avec le consentement de celle-ci", écrit Ceferin. Ce choix "soulève un grand nombre de questions et en particulier la probabilité de conflits d'intérêts", poursuit le patron du football européen, désireux de recevoir des éclaircissements sur les modalités du futur cumul de fonctions de Fatma Samoura. "Pour ces différentes raisons, je suis sûr que vous comprendrez parfaitement que, dans l'état actuel des choses et sans autre information de votre part, je ne puis approuver la proposition exposée dans votre lettre adressée au Bureau du Conseil de la FIFA pour nommer un Délégué général de la FIFA pour l'Afrique", conclut Aleksander Ceferin. La vie de la FIFA n'est décidément pas un long fleuve tranquille.

Communiqué conjoint de la FIFA et la CAF :

Ahmad Ahmad, Président de la CAF, a proposé au Comité Exécutif de l'institution, réuni au Caire le 19 juin 2019, de solliciter l'expertise de la FIFA afin d'évaluer la situation actuelle au sein de la confédération et de contribuer à l'accélération du processus de mise en œuvre des réformes en cours, destiné à assurer à la CAF un fonctionnement de manière transparente, efficace et selon les standards de gouvernance les plus élevés. La proposition du Président a été approuvée à l'unanimité par les membres du Comité Exécutif.

Dans le cadre de ce processus, il est prévu qu'un audit général de la CAF soit mené dans les plus brefs délais par la FIFA et la CAF.

A la lumière de ce qui précède, la CAF et la FIFA ont décidé de nommer, d'un commun accord, la Secrétaire Générale de la FIFA, Fatma Samoura, en tant que « Déléguée-Générale de la FIFA pour l'Afrique » pour une période de 6 mois, à compter du 1er août 2019 jusqu'au 31 janvier 2020, renouvelable avec l'accord préalable des deux organisations.

Mme Samoura sera assistée dans l'exercice de ses fonctions, d'un groupe d'experts qui travaillera en étroite collaboration avec le Président Ahmad et son équipe sur un certain nombre de thèmes, dont :

La supervision de la gestion opérationnelle de la CAF, y compris les procédures administratives et de gouvernance ;

L'organisation efficace et professionnelle de toutes les compétitions de la CAF ;

La croissance et le développement du football dans tous les pays et régions de la CAF.

Fatma Samoura continuera pendant la durée de son mandat à la CAF à assurer son rôle de Secrétaire Générale de la FIFA, et pourra déléguer ses fonctions au sein de l'administration de la FIFA, en conformité avec les règlements internes pertinents et applicables. Le Bureau du Conseil de la FIFA a approuvé cette mesure temporaire et exceptionnelle.

La FIFA et la CAF sont déterminés à travailler étroitement pour servir au mieux les intérêts des associations membres africaines, afin d'apporter stabilité, sérénité, professionnalisme et développement effectif du football sur le continent africain, dont la passion pour le football n'est plus à démontrer.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.