La FIFA recadre la Fédération ivoirienne dans l'affaire Drogba

La FIFA recadre la Fédération ivoirienne dans l'affaire Drogba©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 23 août 2020 à 14h25

La FIFA a désavoué la décision de suspendre le processus de l'élection du nouveau président de la Fédération ivoirienne de football. Ce qui devrait ravir le candidat Didier Drogba.

Le feuilleton de l'élection à la présidence de la Fédération ivoirienne de football (FIF) connaît un énième rebondissement. La production s'internationalise, avec l'intervention de la FIFA dans le dossier. Saisie par la FIF de la situation, enlisée, l'instance désavoue la décision de suspendre le processus électoral, prise suite à l'incapacité de la commission électorale indépendante (CEI) de trancher à propos de la candidature de Didier Drogba. « La FIFA estime que le Comité d'Urgence n'est pas compétent pour 'suspendre le processus électoral de la FIF', que ce dernier est donc toujours en place et qu'il doit reprendre sans délai », lit-on dans un courriel envoyé vendredi par la FIFA, selon laquelle « nous ne sommes pas en présence d'un cas non prévu par les statuts ou d'un cas typique de force majeure. »

Une victoire pour le camp Drogba

La CEI, présidée par l'ancien ministre de la Justice René Diby, devrait par conséquent être rétablie dans ses fonctions. La FIFA, qui estime par ailleurs que l'Assemblée générale extraordinaire convoquée pour le 29 août n'aurait pas compétence pour élire de nouveaux membres de la CEI, en appelle à une réunion rapide de cette dernière, « afin d'entériner toute décision nécessaire par un vote, conformément aux dispositions pertinentes du Code électoral ». Consciente des risques de nouveaux désaccords, l'instance présidée par Gianni Infantino recommande « pour éviter tout malentendu » que le procès-verbal de cette réunion soit signé par tous les membres de la Commission. Une importante victoire pour le camp Drogba, qui suite à la suspension du processus électoral avait clamé son opposition à ce qu'il considérait comme un coup de force de la Fédération en place. Comment cette dernière va-t-elle réagir ? Affaire à suivre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.