La Fédération ivoirienne demande à la FIFA de relancer le processus électoral

La Fédération ivoirienne demande à la FIFA de relancer le processus électoral©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le jeudi 17 septembre 2020 à 08h55

La Fédération ivoirienne de football (FIF) a écrit à la FIFA pour demander une reprise du processus électoral pour la présidence de l'instance.

Suspendu depuis le 27 août, le processus électoral à la Fédération ivoirienne de football (FIF) est aujourd'hui placé sous le contrôle d'une commission FIFA-CAF, chargé d'examiner notamment les parrainages controversés du candidat Drogba. Or, les auditions que celle-ci était supposée mener n'ont toujours pas débuté, alors que le président de la FIF aurait dû être élu le 5 septembre. Le provisoire a donc tendance à durer, et ce n'est pas du goût de la Fédération ivoirienne, qui a écrit cette semaine à la FIFA pour demander « la levée de la suspension (...) afin que le processus électoral se poursuive. » Et pour cause, toute reprise du football en Côte d'Ivoire s'en trouve bloquée, ainsi que l'a expliqué le directeur exécutif de la Fédération ivoirienne, Sam Etiassé, à RFI.

L'ombre de l'élection présidentielle

« Le souci, c'est que nous avons d'abord la reprise du championnat national 2020-2021 et que le 17 octobre nous avons la Supercoupe Houphouët-Boigny qui lance la nouvelle saison, a rappelé le dirigeant, signataire du courrier adressé à la FIFA. Ensuite, en dehors de la reprise du championnat, nous avons la préparation des matchs de qualifications pour la CAN 2021 et pour la Coupe du monde 2022. Et, après ça, il y a aussi des contraintes qui sont liées au calendrier politique en Côte d'Ivoire. Le 31 octobre 2020, c'est la date de l'élection présidentielle et le comité exécutif de la FIF voulait faire en sorte que les deux contraintes ne puissent pas se superposer. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.