La CAF répond aux accusations de détournements de fonds et annonce des réformes

La CAF répond aux accusations de détournements de fonds et annonce des réformes©Media365

Rédaction , publié le vendredi 14 février 2020 à 16h05

La Confédération africaine de football a répondu aux accusations sur sa mauvaise gestion financière et annoncé un ambitieux plan de réformes,à l'issue d'une réunion de son comité exécutif.

Mise en cause dans sa gestion financière par un audit conduit, à l'initiative de la FIFA, par le cabinet Price Waterhouse Coopers (PwC), la Confédération africaine de football a réuni son comité exécutif, vendredi à Doha en marge de la Supercoupe d'Afrique, qui oppose en fin d'après-midi l'Espérance de Tunis au Zamalek. Précisant que PwC n'a pas honoré l'invitation du comité, l'instance annonce dans un communiqué qu'elle conteste les allégations non fondées contenues dans le rapport en question. La prise en charge de funérailles ? Il s'agirait « d'actes de solidarité en faveur de familles de personnes ayant servi le football africain dont la famille de feu Hussein Swaleh décédé de retour de mission dans le crash d'un avion ». Les supposés détournements de fonds ? La balle est renvoyée dans le camp de la FIFA, supposée encadrer strictement leur utilisation, puisqu'il s'agit de fonds FIFA Forward. Enfin, mention est faite du dossier Tactical Steel, qui met personnellement en cause le président Ahmad, interpellé par la brigade financière en juin dernier à Paris.

Une commission indépendante de gouvernance

Accusée d'avoir fait preuve de favoritisme dans le choix de ce fournisseur, la Confédération rappelle que « les procédures sont en cours devant diverses instances ». « La CAF se tient à disposition afin de fournir toutes les justifications concernant cette opération autorisée au préalable par le comité exécutif », assure l'instance. Et le communiqué se conclut par l'annonce suivante : « le comité exécutif a décidé de transmettre les conclusions des investigations de l'audit de PwC concernant sept volets de la gestion financière à la commission de gouvernance. Un rapport en cours d'élaboration par le département financier de la CAF accompagnera les résultats de l'audit qui avait été décidé par le Comex du 11 avril 2019. La commission indépendante de gouvernance, dont les prérogatives sont définies dans l'article 44 des statuts de la CAF, recommandera les suites à donner aux résultats de l'audit au plus tard en juin 2020. »

Un ambitieux plan de réformes

Dans la seconde partie de ce long communiqué, la Confédération africaine de football lève le voile sur un vaste programme de réformes pour les deux années à venir. « Transform CAF 2021 comporte quatre axes de travail. Il s'agit de l'organisation et la gouvernance, les compétitions, l'arbitrage, et le développement de l'infrastructure. Ces quatre axes sont déclinés en 122 mesures dont 17 ont été jugées prioritaires et devront être finalisées à juin 2020 », indique le communiqué, qui précise que cette feuille de route nouvelle fera l'objet d'une « gouvernance spécifique » à travers la mise en place d'un comité de pilotage au niveau du comité exécutif et d'un comité de suivi au niveau de l'administration. Un rapport trimestriel de l'avancement de ces travaux de transformation (une démarche « systémique, inclusive, et transparente » est évoquée) sera publié sur le site de la CAF à partir de juin 2020, annonce encore l'organisation panafricaine, désireuse de donner l'image d'une institution qui va de l'avant malgré les turbulences. Rendez-vous est donc pris.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.