L1 : Le tableau d'honneur (J5)

L1 : Le tableau d'honneur (J5)©Media365
A lire aussi

Patrick Juillard, publié le lundi 11 septembre 2017 à 12h55

La 5eme journée de Ligue 1 a vu l'OM sombrer à domicile et Nice se relancer. Le Tunisien Wahbi Khazri a brillé pour sa première avec Rennes. Retrouvez comme chaque lundi notre sélection des Africains les plus en vue.

Wahbi Khazri (Tunisie - Rennes)
Que la L1 se le dise, Khazri est bien de retour. L'international tunisien a signé son come-back après dix-huit mois à Sunderland par un bijou dès la quatrième minute. Mais il a fait bien plus que ça, pesant sur la défense marseillaise par son travail incessant au pressing et par sa qualité technique. Avec une abnégation de jeune premier, même s'il n'avait qu'une heure d'autonomie dans les jambes. Impossible de ne pas associer à ces louanges Ismaïla Sarr (Sénégal), bien souvent insaisissable.

Joris Gnagnon (Côte d'Ivoire - Rennes)
Il ne manquait plus qu'un but à Gnagnon pour réussir le match parfait, et il est arrivé d'une frappe du droit. Le jeune défenseur central a rendu une copie impeccable : autoritaire dans les duels, excellent dans l'anticipation et auteur d'interventions décisive pour sauver les siens à maintes reprises. L'Ivoirien reste sur la lancée de sa première saison pleine en L1.

Gaël Kakuta & Moussa Konaté (RD Congo & Sénégal - Amiens)
Deuxième but pour le néo-international congolais et deuxième victoire pour Amiens. Confirmé en soutien de Moussa Konaté, l'ancien de Chelsea n'a pas touché énormément de ballons, mais l'essentiel a été assuré. Passeur décisif, son compère sénégalais a confirmé la bonne impression laisse lors de la dernière victoire contre Nice (4-0). Précieux aux avant-postes, l'ancien joueur du FC Sion a posé de gros problèmes au Racing. Une vraie bonne pioche.

Youssef Aï-Bennasser (Maroc - Caen)
Encore été très précis dans ses passes, notamment dans le jeu long, sa vision panoramique fut un régal pour ses partenaires. Une attitude remarquable pour permettre à Caen d'enchaîner une troisième victoire consécutive même réduit à dix. Sorti du banc, Christian Kouakou (Côte d'Ivoire) a fait du bien à son équipe en lui donnant de la percussion et de la vitesse. Il est directement à l'origine du but de la victoire grâce à un centre bien tendu.

Jean-Michaël Seri (Côte d'Ivoire - Nice)
La déprime est terminée. Après son transfert avorté au Barça, l'Ivoirien était de retour dans le onze niçois. Promu capitaine en l'absence de Dante, il a excellé au milieu, délivrant notamment depuis son camp la passe laser à l'origine du premier but. Brillant avec la réserve des Aiglons, le jeune joker Igantius Ganago (Cameroun) a lui parachevé le triomphe des siens en clôturant le score d'un finish plein de sang-froid.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 : Le tableau d'honneur (J5)
  • Ils sont où les joueurs Français de souche ????????? On se croirait dans le championnat d'Afrique .