L'UEFA veut instaurer une "taxe de luxe" et s'attaque aux prêts de joueurs

L'UEFA veut instaurer une "taxe de luxe" et s'attaque aux prêts de joueurs©Media365

Rédaction , publié le samedi 20 janvier 2018 à 16h09

Alexsander Ceferin, président de l'UEFA, a annoncé dans la presse suisse vouloir instaurer une "taxe de luxe" et veut également limiter voire supprimer les prêts de joueurs.

Président de l'UEFA depuis un peu plus d'un an, Alexsander Ceferin a annoncé ce vendredi dans la presse suisse vouloir un meilleur équilibre entre les clubs. «Nous préparons un document stratégique très important pour le futur. Parce que, et cela va peut-être vous surprendre, l'UEFA n'avait, par le passé aucune stratégie concrète», a expliqué le Slovène. Deux mesures devraient ainsi prochainement voir le jour. La première est une "taxe de luxe" pour éviter que les clubs ne dépensent plus qu'ils ne gagnent. «Si un club dépense plus qu'il ne doit, il va payer une taxe sur la différence. Ce n'est pas un impôt pour le gouvernement, mais pour l'UEFA. Nous devons encore décider comment nous redistribuerons cet argent», détaille Ceferin. L'autre mesure consiste à limiter, voire interdire le nombre de prêts : « Les clubs les plus riches peuvent acheter tout le monde, ce qui affaiblit les autres équipes. Nous allons soit décider de limiter le nombre de prêts, soit les interdire. Et puis il y a l'aberration du nombre de joueurs sous contrat. Par exemple, un club italien en a 103 ! Là aussi nous pouvons fixer des limites ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.