L'ancien Nantais, Fernando Aristeguieta, s'oppose au régime de Maduro

L'ancien Nantais, Fernando Aristeguieta, s'oppose au régime de Maduro©Media365

David HERNANDEZ, publié le mercredi 02 août 2017 à 13h40

L'ancien attaquant du FC Nantes, Fernando Aristeguieta, est retourné au Venezuela cet été en signant au FC Caracas. Après des années d'exil, il y a découvert un pays en proie aux violences faites par le régime de Marudo. L'ancien Canari appelle la communauté internationale à réagir.

Les footballeurs ne sont pas que des sportifs payés gracieusement par les clubs. Ils sont aussi des citoyens du monde et de leur pays. C'est le cas de Fernando Aristeguieta. L'ancien attaquant du FC Nantes est rentré au Venezuela cet été après quatre saisons passées en Europe. Durant ce laps de temps, le pays d'Amérique du Sud a sombré dans la violence sous l'impulsion du régime de Maduro qui tend de plus en plus vers la dictature. Le nouveau joueur du FC Caracas s'en est rendu compte et a donc choisi de manifester contre ce régime autoritaire. Les manifestations sont maintenant interdites dans tout le pays et donnent lieu à des violences policières. Des centaines de morts sont à déplorer depuis des mois, c'est pourquoi Aristeguieta a choisi d'en parler sur les réseaux sociaux afin de faire réagir la communauté internationale qui laisse le pays s'embraser. L'ancien Canari a accordé une interview à Brut où il raconte la situation actuelle au Venezuela.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L'ancien Nantais, Fernando Aristeguieta, s'oppose au régime de Maduro
  • Maduro = dictateur de l'extrême gauche qui est responsable de la faillite de son pays ainsi que de beaucoup de mort
    et que fait l’Europe rien que font le G20 rien que des lâches

  • L'extrême gauche au pouvoir! Qu'en pense Mélanchon et ses acolytes?