Iran : La Fédération nationale de football veut faire venir des spectatrices dans les stades

Iran : La Fédération nationale de football veut faire venir des spectatrices dans les stades©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le vendredi 29 octobre 2021 à 13h20

La Fédération iranienne de football milite pour que les Iraniennes puissent venir assister à des matchs de football dans des stades. Pour cela, l'instance demande au Parlement d'adopter une loi en ce sens.



Les Iraniennes vont-elles bientôt être autorisées à aller assister à des rencontres de football, directement dans les stades locaux ? C'est, dans tous les cas, ce à quoi aspire la Fédération iranienne de football. Cette dernière, par la voix notamment de son secrétaire général Hassan Kamrani Far, est même déjà allée particulièrement loin. En effet, l'instance s'est tournée vers le Parlement afin de lui demander d'adopter une loi qui irait alors en ce sens, afin donc d'autoriser la présence de spectatrices dans les différentes enceintes du pays. Aujourd'hui, cela est donc encore, tout bonnement, interdit. Dans des propos rapportés par l'agence Tasnim, le secrétaire général de la Fédération iranienne de football a ainsi notamment déclaré, à ce sujet, et après une réunion qui s'est déroulée pas plus tard que ce jeudi soir : « Un projet de loi a été adressé par la Fédération iranienne de football à l'Assemblée nationale islamique. Une fois approuvé, la présence des femmes sera autorisée. »

Pas plus d'un millier en novembre 2018

Le Parlement iranienne est encore aujourd'hui largement dominé par les ultraconservateurs. Ces derniers, composés ainsi notamment de dignitaires religieux, se sont déjà prononcés sur le sujet, dans le passé, et leur réponse a alors toujours été négative. Cette interdiction d'accès et de présence dans les différents stades pour les Iraniennes remonte à l'année 1979, après la Révolution islamique. A l'époque, on voulait alors les protéger de la grossièreté masculine. C'est un sujet à propos duquel la Fifa milite également, et ce même depuis quelques années désormais. L'instance dirigeante du football international fait même pression en ce sens, mais, pour le moment, elle n'a donc toujours pas obtenu gain de cause. Cependant, dans un passé assez récent, l'Iran avait alors déjà permis à des supportrices d'assister à certaines rencontres de football, mais dans un nombre limité. Par exemple, lors du mois de novembre 2018, elles n'étaient alors pas plus d'un millier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.