Impact - Henry : "On a donné le maximum, ce n'était pas assez"

Impact - Henry : "On a donné le maximum, ce n'était pas assez"©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 27 juillet 2020 à 17h25

C'est terminé pour l'Impact de Montréal en playoffs de Major League Soccer. Thierry Henry et sa bande ont été vaincus par Orlando, la franchise hôte, au premier tour (1-0) de ce mini-tournoi outre-Atlantique.



L'Impact de Montréal, battu par Orlando (1-0) qui reçoit à huis clos les playoffs de MLS, a terminé sa saison dès le premier tour de ce tableau final, équivalent des huitièmes de finale (cette formule a été décidée pour démarrer et raccourcir la saison, après une première phase de poules où chaque équipe a joué trois matchs). Thierry Henry n'est pas si déçu, se projetant déjà sur la suite : "C'est comme une fin de préparation. On a sauvé ce qu'il y avait à sauver, en se qualifiant pour les playoffs. Bien sûr qu'il y a des choses à gommer, mais je suis fier de mes joueurs. Nous étions derrière pas mal d'équipes au niveau de l'entraînement, je suis obligé de les protéger. On a donné le maximum, ce n'était pas assez mais on va continuer à travailler, à aller de l'avant."

Son joueur Samuel Piette, un des symboles de la franchise québécoise en tant que rare joueur local, est beaucoup moins conciliant : "Au niveau de l'engagement, surtout en première période où ils sont sortis très forts, on n'a pas gagné nos duels, on avait toujours un temps de retard. Ça joue, c'est sûr, quand on n'est pas capables de contrôler un peu le jeu. Là, on n'a pas su enchaîner cinq passes de suite, donc mentalement c'est très difficile." Le coach le reconnaît tout de même : "Il faut gagner ses duels. On doit trouver le bon équilibre." Rod Fanni, à 38 ans, est toujours le vétéran de l'Impact, dont Bojan Krkic est devenu la star. En plus d'Orlando, New York City, Philadelphie et Kansas City sont également déjà qualifiés pour les quarts de finale. La MLS reprendra peut-être plus tard de manière classique.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.