Impact : Henry en veut à son joueur expulsé

Impact : Henry en veut à son joueur expulsé©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 21 septembre 2020 à 16h40

Thierry Henry poursuit sa mission sur le banc de l'Impact Montréal, qui s'est incliné assez lourdement dans la nuit de dimanche à lundi, à domicile pour la douzième journée de MLS.



L'Impact Montréal a concédé une deuxième défaite d'affilée dans la nuit de dimanche à lundi, face à Philadelphie (1-4). Ce n'était arrivé qu'une fois cette saison pour l'équipe de Thierry Henry, à l'occasion des deux premiers matchs (durant le tournoi à huis clos post-confinement, qui a finalement été intégré pour démarrer la saison en cours). Les Québécois menaient 1-0 rapidement grâce à un but de Rommel Quioto, mais celui-ci a été expulsé presque dans la foulée, après un quart d'heure de jeu. "Je ne peux pas influer là-dessus, c'est difficile, regrette l'entraîneur français. On ne s'est pas contrôlés, en plus c'était une faute pour lui. Après avoir mis un but, je n'ai pas vraiment compris... On mène 1-0 et on doit encore se battre à dix. Même comme ça, on contrôle encore la première période, mais on ne défend pas sur deux centres."

Suffisant pour être mené 2-1 à la pause, et finalement sombrer... "J'aurais voulu nous voir à onze contre onze, on s'en prive et on le paie cher. C'est notre quatrième match en dix jours, et on a joué les deux derniers à dix. En seconde période, on a tiré un peu sur la pompe, c'était difficile sur le plan physique. On va enchaîner, avec New England puis les Red Bulls qui viennent. Le programme est serré, et si on joue à dix à chaque fois, ce n'est pas évident..." On l'a compris, Thierry Henry a donc une dent envers son attaquant hondurien, qui a tout de même inscrit son troisième but en autant de rencontres. La situation reste néanmoins intéressante pour l'Impact, sixième de la Conférence Est et donc virtuellement qualifié pour le premier tour de playoffs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.